• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Hawks-Lightning: laisser les meilleurs joueurs s'exprimer 

Hawks-Lightning: laisser les meilleurs joueurs s'exprimer

Jonathan Toews et Patrick Kane... (Photo Nam Y. Huh, archives AP)

Agrandir

Jonathan Toews et Patrick Kane

Photo Nam Y. Huh, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
Associated Press
TAMPA, Fla

Le Lightning de Tampa Bay devrait ajouter quelque chose à son carnet de notes: ne pas effectuer de dégagement refusé.

Lorsqu'il l'a fait lors du premier match, l'entraîneur des Blackhawks de Chicago Joel Quenneville a opposé les attaquants vedettes Jonathan Toews et Patrick Kane au troisième duo défensif du Lightning formé par Matt Carle et Andrej Sustr. Lorsque c'est survenu pour la troisième fois, Toews et Kane ont connu leur meilleure présence de la soirée.

À domicile pour le début de la finale de la Coupe Stanley, l'entraîneur du Lightning Jon Cooper a le privilège d'effectuer le dernier changement, et oppose les défenseurs Victor Hedman et Anton Stralman aux deux attaquants vedettes. Si le Lightning est en mesure de maintenir cet affrontement, il pourra espérer créer l'égalité dans la série lors du deuxième match, samedi.

«C'est difficile d'opposer des trios à certaines paires de défenseurs, et c'est presque impossible de les déjouer à leur domicile, a dit Quenneville. Les dégagements refusés sont les seules occasions où l'on peut éviter cet affrontement.»

Après avoir muselé Toews et Kane avec Hedman, Stralman et les attaquants Ryan Callahan et Cédric Paquette, la tâche s'annonce encore plus difficile. Les meilleurs joueurs adverses ont tellement été limités lors du premier match que le Lightning s'attend à des ajustements et à un plus gros défi dans le deuxième match.

«Ils vont finir par obtenir leurs chances, a commenté Callahan. Tu veux que ces joueurs se défendent et non qu'ils soient dans ta zone.»

Jusqu'à maintenant, c'est mission accomplie même si le Lightning a connu un relâchement qui a permis aux Hawks d'inscrire deux buts en fin de match pour se sauver avec la victoire. L'inexpérience a joué un rôle dans ce revers, mais le Lightning a démontré qu'il était en mesure de surmonter un déficit de 1-0 au cours de ces séries.

Les capacités d'ajustement de Cooper y sont pour quelque chose, comme il l'a démontré face aux Rangers de New York en finale de l'association de l'Est.

Les affrontements défensifs ne devraient pas changer. Dans un monde idéal, le Lightning continuera à opposer Alex Killorn, Paquette, Callahan, Hedman et Stralman à Brandon Saad, Toews et Kane.

Mais de l'autre côté de la patinoire, le Lightning aimerait bien que le trio des «triplets» composé par Ondrej Palat, Tyler Johnson et Nikita Kucherov se mette en marche. Cooper n'est pas inquiet.

«Je n'ai pas d'inquiétudes à propos des triplets, a-t-il dit jeudi. Ils ont prouvé qu'ils sont en mesure de rebondir après avoir été blanchis de la feuille de pointage. Ils trouveront un moyen.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer