Steven Stamkos: «Comme les Harlem Globetrotters...»

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay Steven... (Photo AP)

Agrandir

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos n'a pas lésiné sur les compliments à l'endroit des Blackhawks de Chicago.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Tampa Bay

Dans l'entourage du Lightning de Tampa Bay, le respect qu'on voue aux Blackhawks de Chicago tient presque de la révérence.

Les joueurs et l'entraîneur Jon Cooper ne manquent pas de rappeler que les Blackhawks en sont à leur troisième présence en six ans en finale de la Coupe Stanley, et le gardien Ben Bishop les qualifie d'équipe la plus talentueuse et complète en séries. Le capitaine Steven Stamkos n'a pas lésiné sur les compliments.

«Vous regardez leurs deux premiers trios et leurs deux meilleurs duos en défense, c'est quasiment comme les Harlem Globetrotters par moments sur la glace, de la façon qu'ils s'échangent la rondelle et qu'ils sont en mouvement, a lancé Stamkos. Ils ne sont pas champions par chance.»

Les Blackhawks sont les champions d'un passé pas très lointain, mais le Lightning a des allures d'équipe championne. Ses meilleurs éléments, Stamkos, le joueur de centre Tyler Johnson et le défenseur Victor Hedman ne sont pas aguerris comme ceux des Blackhawks, Jonathan Toews, Patrick Kane et Duncan Keith. Mais ils ont démontré qu'ils peuvent obtenir du succès en séries.

Quand Stamkos a été tenu en respect au cours des huit premiers matchs de l'équipe, Johnson a pris la relève. Il montre actuellement un sommet en séries de 12 buts et il totalise 21 points.

Quand Stamkos s'est mis en marche, les buts sont venus en grappes et le Lightning a éliminé le Canadien et les Rangers de New York.

Les deux premiers trios du Lightning n'ont rien à envier aux deux des Blackhawks, avec l'éclosion des triplés (Johnson, Nikita Kucherov et Ondrej Palat).

«Les joueurs de soutien des Blackhawks ont également accompli de l'excellent travail, a ajouté Stamkos. Ils misent sur des joueurs très talentueux sur les troisième et quatrième trios.»

Mais les Ryan Callahan, Brian Boyle et Brenden Morrow ont la capacité de maîtriser les joueurs de soutien des Blackhawks.

En défense, le Lightning possède plus de talent et de profondeur que les Blackhawks, avec les Hedman, Anton Stralman, Jason Garrison, Braydon Coburn, Matt Carle et Andrej Sustr. Cooper apprécie de faire appel à sept défenseurs et Nikita Nesterov n'est pas piqué des vers.

Keith, Niklas Hjalmarsson, Brent Seabrook et Johnny Oduya ont été surutilisés en séries, et le Lightning ne fait pas de cahcette qu'il tentera d'exercer une très forte pression sur eux.

Devant le filet, Corey Crawford des Blackhawks a remporté la Coupe en 2013. Après avoir connu un mauvais début de séries, il affiche des statistiques semblables à celles de Bishop.

À sa première expérience en séries, Bishop s'acquitte admirablement de sa tâche, lui qui a signé deux jeux blancs dans des matchs numéro sept.

La tâche s'annonce colossale pour le Lightning à compter de mercredi, mais Stamkos et ses coéquipiers se disent prêts à s'y attaquer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer