Peter DeBoer est le nouvel entraîneur-chef des Sharks

Peter DeBoer a été congédié par les Devils du... (Photo Alex Brandon, archives AP)

Agrandir

Peter DeBoer a été congédié par les Devils du New Jersey la saison dernière.

Photo Alex Brandon, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
San Jose

Le directeur général des Sharks de San Jose, Doug Wilson, avait été si impressionné par Peter DeBoer lorsqu'il l'avait rencontré en entrevue en 2008 qu'il s'est retrouvé au sommet de sa liste de candidats quand les Sharks ont commencé leurs recherches pour dénicher un nouvel entraîneur-chef.

L'expérience acquise par DeBoer derrière le banc des Panthers de la Floride et des Devils du New Jersey depuis cet entretien a simplement convaincu Wilson que DeBoer était l'homme idéal pour remplacer Todd McLellan.

Les Sharks ont officiellement annoncé l'embauche de DeBoer jeudi, sept ans après qu'il eut été finaliste pour le même poste. DeBoer devient le huitième entraîneur-chef dans l'histoire de l'équipe.

«Son entrevue et ce qu'il a ajouté à ses qualités au cours des sept dernières années sont très impressionnantes, a dit Wilson. Vous apprenez de vos expériences, bonnes ou mauvaises. À mes yeux, il est un homme brillant qui a pris de l'expérience et qui a donc ajouté à ses qualités.»

Les équipes de DeBoer n'ont pas eu beaucoup de succès, se qualifiant pour les éliminatoires une seule fois en six saisons complètes. Il a été congédié en décembre dernier alors qu'il en était à sa quatrième saison à la barre des Devils et il espérait obtenir rapidement une nouvelle occasion de diriger dans la LNH, souhaitant prouver qu'il ne faisait pas partie du problème.

DeBoer se retrouve maintenant à la tête d'une équipe qui a raté les éliminatoires pour une première fois depuis 2003 et qui a terminé la saison au 12e rang dans l'Ouest avec 89 points. Il compare la situation chez les Sharks avec celle dans laquelle il était arrivé chez les Devils en 2011. Les Devils venaient de rater les éliminatoires pour une première fois en 14 campagnes et DeBoer les avait menés vers la finale de la Coupe Stanley, où ils avaient perdu en six rencontres face aux Kings de Los Angeles.

«Il y a beaucoup de similarités, a-t-il dit. Ce que j'ai vu dans le groupe chez les Devils, je le vois aussi ici. C'est un mélange de vétérans et de jeunes joueurs qui sont coincés dans une mauvaise phase. Je pense qu'ils seront testés. Mais il y a assez de joueurs de caractère ici pour rebondir la saison prochaine.»

La décision d'embaucher DeBoer vient donc mettre un terme au processus qui a été enclenché le 20 avril dernier, à la suite du départ de McLellan après sept saisons avec l'équipe. L'entente à l'agréable a permis à McLellan de passer chez les Oilers d'Edmonton.

Wilson a expliqué qu'il avait rencontré une dizaine de candidats avant de choisir DeBoer. Le directeur du développement des joueurs chez les Sharks, Larry Robinson, a fortement recommandé DeBoer. Robinson a fait partie du personnel d'adjoints de DeBoer chez les Devils en 2011-12.

«Peter était un peu le standard à mes yeux pour les autres candidats, a raconté Wilson. Ils ont tous fait du bon travail, mais je n'ai pas été surpris de finalement opter pour Peter.»

DeBoer a quelques liens avec des joueurs des Sharks. Il a dirigé Joe Thornton et Patrick Marleau avec Équipe Canada junior il y a près de 20 ans et a aussi dirigé Brent Burns deux fois avec l'équipe canadienne, incluant lors des dernières semaines au Championnat du monde.

DeBoer était l'assistant de McLellan avec l'équipe canadienne et ils ont guidé le Canada vers la conquête de l'or. Il a raconté qu'il avait volontairement évité de poser trop de questions à McLellan au sujet des Sharks afin d'arriver à San Jose avec l'esprit ouvert.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer