Ken Hitchcock sera de retour à la barre des Blues

L'entraîneur-chef des Blues de St. Louis, Ken Hitchcock.... (Photo Gene J. Puskar, AP)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Blues de St. Louis, Ken Hitchcock.

Photo Gene J. Puskar, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
St. Louis

Les Blues de St. Louis ont finalement opté pour le statu quo, même s'ils ont été éliminés en première ronde pour une troisième année consécutive.

Les Blues et l'entraîneur-chef Ken Hitchcock ont conclu une prolongation de contrat d'une saison, a annoncé le directeur général et président des opérations hockey Doug Armstrong mardi. Hitchcock, qui est âgé de 63 ans, fut nommé le 24e entraîneur de l'histoire de la concession le 7 novembre 2011.

Depuis ce temps, il a mené les Blues à quatre participations aux séries éliminatoires, trois saisons régulières de plus de 100 points et deux conquêtes du titre de la section centrale de l'Association Ouest. En 2014-15, il a même réalisé la troisième meilleur campagne de l'histoire du club, avec une fiche de 51-24-7 et 109 points de classement.

Sauf que les Blues ont été éliminés en six matchs par le Wild du Minnesota en première ronde, après avoir subi le même sort contre les Blackhawks de Chicago en 2014.

«Le travail n'est pas terminé pour moi, a déclaré Hitchcock. Je ne veux pas entraîner pour entraîner, je veux entraîner pour gagner. Je ne pouvais trouver un meilleur endroit.»

Les statistiques compilées au cours des quatre dernières années lui ont permis de se hisser au deuxième rang des entraîneurs des Blues aux chapitres des victoires (175) et du taux de réussite (,671). Hitchcock a accompli plusieurs exploits derrière le banc de la formation du Missouri, devenant notamment le quatrième entraîneur de la LNH à atteindre le plateau des 700 victoires en carrière le 12 mars 2015. Il est également devenu le quatrième entraîneur des Blues à recevoir le trophée Jack Adams, remis à l'entraîneur par excellence de la LNH, à l'issue de la saison 2011-12.

Depuis l'élimination des Blues, Hitchcock et le directeur général Doug Armey ont utilisé le verbe «désintoxiquer» au sujet de la formation. Au lieu d'effectuer des changements de personnel, ils ont promis que le dévouement des joueurs serait augmenté.

Armstrong a indiqué qu'il n'apporterait pas de modification au coeur de sa formation qui est en place depuis plusieurs saisons, incluant le capitaine David Backes, T.J. Oshie, Alex Pietrangelo et Patrik Berglund, juste pour effectuer du changement.

«Ça vaut la peine si on obtient de meilleurs joueurs en retour, a commenté Armstrong. Pas de transaction, c'est mieux qu'une mauvaise transaction. Nous allons tenter d'améliorer notre équipe, mais ça doit avoir du sens.»

En 18 saisons dans la LNH avec les Stars de Dallas, les Flyers de Philadelphie, les Blue Jackets de Columbus et les Blues, Hitchcock est devenu le seul entraîneur-chef de l'histoire du circuit Bettman à récolter au moins 125 victoires en saison régulière avec quatre clubs différents. Il a aussi soulevé la coupe Stanley avec les Stars en 1999.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer