• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Flames mettent la barre haute pour la saison prochaine 

Les Flames mettent la barre haute pour la saison prochaine

Les Flames ne constituaient certes pas un club... (Photo: AP)

Agrandir

Les Flames ne constituaient certes pas un club imposant physiquement, mais furent de toute évidence parmi les plus rapides et les plus dynamiques de la LNH.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Donna Spencer
Associated Press
Calgary

Les Flames de Calgary, l'équipe Cendrillon des séries éliminatoires ce printemps, sont déçus d'avoir été incapables de poursuivre leur parcours au-delà de la deuxième ronde dans l'Association Ouest.

L'équipe albertaine, qui en est à la deuxième année de son plan de reconstruction, a dépassé toutes les attentes en enregistrant une hausse de 20 points au classement de l'Ouest et en participant aux séries éliminatoires pour la première fois en six ans.

Les Flames (45-30-7) ont éliminé les Canucks de Vancouver en six matchs, accédant au deuxième tour pour la première fois depuis 2004.

Leur parcours s'est terminé dimanche à la suite d'une défaite de 3-2 en prolongation contre les Ducks d'Anaheim, lors du match no 5 de la série demi-finale de l'Association Ouest. Les Flames ont mis la barre haute pour la campagne 2015-16, surtout pour une équipe aussi jeune.

«La grande question c'est pourrons-nous le refaire? Pourrons-nous de nouveau accéder aux séries éliminatoires?», s'est questionné le capitaine des Flames Mark Giordano mardi au Saddledome, alors que les joueurs ramassaient leurs effets personnels.

«Nous devrons prouver à tout le monde, mais surtout à nous-mêmes, que nous en sommes capables.»

Les Flames ne constituaient certes pas un club imposant physiquement, mais furent de toute évidence parmi les plus rapides et les plus dynamiques de la LNH.

Le directeur général Brad Treliving s'était demandé à voix haute pendant le camp d'entraînement l'automne dernier qui allait marquer pour les Flames cette saison. La réponse fut huit joueurs qui ont connu la meilleure saison offensive de leur carrière, en plus de la recrue Johnny Gaudreau.

Le vétéran Jiri Hudler et le joueur de centre de 20 ans Sean Monahan ont mené la colonne des buteurs avec 31 filets chacun. Gaudreau a contribué 24 buts et 40 mentions d'aide à sa première saison dans la LNH. Le joueur âgé de 21 ans est d'ailleurs candidat au trophée Calder, remis à la recrue par excellence de la LNH.

Giordano et ses coéquipiers à la ligne bleue, Kris Russell, T.J. Brodie et Dennis Wideman ont tous obtenu le fer vert afin d'appuyer l'attaque autant que possible, ce qui a généré un nombre impressionnant de chances de marquer chez les défenseurs.

En conséquence, la priorité de Treliving cet été sera d'offrir une prolongation de contrat à Giordano. Le capitaine était candidat au trophée Norris jusqu'à ce qu'il se déchire un biceps le 25 février, le forçant à être opéré une semaine plus tard.

La perte de Giordano a été considérée comme l'arrêt de mort des Flames, qui étaient littéralement en feu à ce moment-là.

Mais les Flames ont compilé une fiche de 17-13-3 en son absence, se fiant aveuglément en Russell, le spécialiste des tirs bloqués dans la LNH cette saison, et Brodie.

«Nous avions la pédale au plancher pendant les 40 derniers matchs de la saison, a rappelé Treliving. Cette équipe a vraiment vidé ses réserves d'énergie afin d'atteindre les séries éliminatoires. Ces trois semaines en séries éliminatoires seront bénéfiques pour la suite des choses.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer