Le Canada écrase la Suisse 7-2 au Mondial de hockey

Sean Couturier, au centre, a récolté trois points.... (PHOTO DAVID W CERNY, REUTERS)

Agrandir

Sean Couturier, au centre, a récolté trois points.

PHOTO DAVID W CERNY, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
PRAGUE, République tchèque

Sean Couturier a marqué un but et amassé deux mentions d'assistance pour permettre au Canada de demeurer invaincu au Championnat du monde de hockey, dimanche, en vertu de son triomphe de 7-2 contre la Suisse.

Le Canada (6-0-0) s'est assuré du premier rang du groupe A avec cette victoire.

La victoire de dimanche a été acquise après une victoire difficile de 4-3 face à la France. L'entraîneur Todd McLellan avait suggéré après ce match que le Canada pouvait mieux jouer à forces égales.

«En tant que quatrième trio, nous devons garder les choses simples et essayer de donner de l'énergie à l'équipe grâce à un bon échec avant, en étant les premiers sur la rondelle, en gagnant des batailles et en provoquant des revirements, a dit Couturier. Ce soir, nous avons profité de nos occasions et j'espère que nous allons pouvoir continuer sur cette lancée.»

Tyler Seguin, Nathan McKinnon, Aaron Ekblad, Jordan Eberle, Cody Eakin et Claude Giroux ont aussi touché la cible, tandis que le Canada utilisait sa profondeur en attaque pour prendre la mesure des Suisses.

«C'est agréable de répartir un peu les buteurs», a dit l'attaquant Matt Duchene.

Morris Trachsler et Damien Brunner ont riposté pour la Suisse.

Le Canada terminera la phase préliminaire en affrontant l'Autriche mardi.

Seguin a ouvert la marque dès la 50e seconde du match, après que le gardien suisse Reto Berra eut été incapable de maîtriser le lancer de la pointe du défenseur Jake Muzzin.

La Suisse a créé l'égalité à 6:21, lorsque Trachsler a décoché un tir anodin du coin de la patinoire. La rondelle a ricoché contre l'épaule du gardien canadien Mike Smith avant de se retrouver derrière lui.

McKinnon a redonné les devants aux siens au deuxième tiers, puis Ekblad a creusé l'écart à 3-1 lorsque Couturier a provoqué un revirement profondément dans la zone des Suisses avant de repérer la recrue des Panthers de la Floride seul devant le filet ennemi.

Le Canada a mis le match hors de la portée de la Suisse en ajoutant deux buts dans la dernière minute de jeu de l'engagement. Eberle a d'abord accepté une passe de Sidney Crosby et porté la marque à 4-1 en avantage numérique. Le capitaine des Penguins de Pittsburgh a donc amassé au moins un point dans chacun des matchs d'Équipe Canada jusqu'ici dans ce tournoi.

«Nous nous sommes améliorés au fur et à mesure que le match progressait, a dit Couturier. Nous avons eu un bon début de match, mais nous avons baissé la cadence après le premier but. Nous avons ensuite resserré notre jeu en défensive et cela nous a permis de provoquer des revirements et un bon échec avant et c'est ce qui a généré des occasions de marquer.

«C'est ce que nous devons faire avec plus de constance. N'importe qui peut gagner dans ce tournoi, il est donc important de bien travailler à chaque match.»

Eakin a ensuite fait 5-1 en faveur des Canadiens en sautant sur un retour de lancer, alors qu'il restait moins d'une seconde à écouler avant le deuxième entracte.

Brunner a rétréci l'écart en début de troisième vingt, mais Couturier et Giroux, des coéquipiers chez les Flyers de Philadelphie, se sont assurés de sceller l'issue du match.

Les Tchèques et les Américains en quarts de finale

Brock Nelson a inscrit deux buts et récolté une mention d'aide dans la victoire de 3-1 des États-Unis contre la Slovénie, dimanche, propulsant du même coup son pays en quarts de finale du Championnat du monde de hockey.

La République tchèque a également accédé aux quarts de finale en disposant de l'Allemagne 4-2, tandis que la Russie a signé une cinquième victoire en venant à bout de la Slovaquie 3-2 en prolongation.

Nelson a marqué six buts jusqu'ici dans le tournoi, et il domine le classement des marqueurs en compagnie du Suédois Filip Forsberg.

Artemi Panarin a tranché en prolongation en faveur des Russes après que le Slovaque Marian Gaborik eut créé l'égalité en troisième période.

L'équipe américaine mène le groupe B avec 15 points en six rencontres, suivie de la Russie, avec 14 points, et de la Finlande, avec 12 points. La Slovaquie est coincée au cinquième rang avec huit points, derrière le Bélarus et ses 10 points. La Slovénie est dernière avec zéro.

Le capitaine Jakub Voracek a réussi le but vainqueur pour les Tchèques, qui sont à égalité avec la Suède en deuxième position du groupe A avec 13 points. Le Canada est toujours dans le siège du conducteur, avec 18 points, tandis que l'Allemagne est loin derrière avec six.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer