Les Ducks mènent la série 3-1 contre les Flames

Matt Beleskey (39) célèbre son but avec Jakob... (PHOTO CANDICE WARD, USA TODAY)

Agrandir

Matt Beleskey (39) célèbre son but avec Jakob Silfverberg (33) et Hampus Lindholm (47).

PHOTO CANDICE WARD, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

Matt Beleskey a signé le but crucial en début de troisième période alors que les Ducks ont battu les Flames 4-2, vendredi, prenant ainsi les devants 3-1 dans cette série de deuxième tour entre Calgary et Anaheim, dans l'Ouest.

Beleskey a profité d'un avantage numérique pour convertir un rebond à 1:11, avec Joe Colborne à l'écart pour un bâton élevé.

Jakob Silfverberg, Andrew Cogliano et Patrick Maroon ont réussi les autres filets des Ducks, qui ont pu compter sur 25 arrêts de Frederik Andersen.

Maroon a mis la touche finale dans un filet désert, avec 37 secondes au cadran.

Sean Monahan et Micheal Ferland ont riposté pour les Flames, qui étaient invaincus en quatre matchs de séries au Saddledome, cette année.

Karri Ramo a bloqué 25 rondelles devant le but du club albertain.

Le cinquième match sera présenté dimanche soir, au Honda Center. Les Ducks y montrent une fiche impeccable en quatre matches, lors des séries en cours.

«Nous sommes bien conscients de notre situation, a dit l'entraîneur des Flames, Bob Hartley. Nous allons jouer avec l'énergie du désespoir, comme toujours. Je sais que tout le monde qui va embarquer dans l'avion [samedi] croit que nous pouvons gagner le cinquième match et ramener la série à Calgary. C'est au coeur de notre identité et ça ne va pas changer. Le résultat de ce soir est dur à avaler mais nous allons le gérer, et ensuite ce sera le retour au boulot pour le prochain match.»

Trois filets ont été inscrits en 1:46 au premier vingt, tous par des joueurs obtenant leurs troisièmes buts des séries.

Silfverberg a fait 1-0 Ducks en avantage numérique à 3:58, avec un tir au-dessus de l'épaule gauche de Ramo. Lance Bouma avait été puni pour bâton élevé.

Une superbe incursion en solo de Johnny Gaudreau a toutefois fait apparaître des flammèches quand Monahan a envoyé le rebond de la percée dans le filet, à 4:37.

Ferland a ensuite donné les devants aux siens avec un percutant tir frappé (5:44), en provenance du haut du cercle droit.

Lors du deuxième vingt, les Flames ont été punis pour trop d'hommes sur la glace à 14:26. Le groupe de Hartley a résisté à la menace mais 16 secondes après la fin de la sanction, un revirement de Gaudreau a permis à Cogliano de niveler le score avec un tir rapproché, avant les buts de Beleskey et Maroon.

«Nous n'avons pas lâché la pédale, a dit l'entraîneur des Ducks, Bruce Boudreau. Nous sommes restés solides en défense et il le fallait, parce qu'ils ne sont pas commodes.»

«Nous avions mis de la pression, mais ils ont beaucoup de profondeur et ils ont saisi leurs occasions, a confié Hartley. C'est ce qui a fait la différence.»

En troisième période les Flames ont retiré leur gardien pour un attaquant de plus, avec un peu moins de deux minutes au cadran, mais les palmipèdes ont tenu leur bout pour l'emporter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer