• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Jonathan Drouin attend qu'on lui offre la chance de briller 

Jonathan Drouin attend qu'on lui offre la chance de briller

Jonathan Drouin... (PHOTO TREVOR HAGAN, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Jonathan Drouin

PHOTO TREVOR HAGAN, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Jonathan Drouin a admis qu'il n'éprouvait aucun plaisir à regarder les séries éliminatoires de la galerie de presse, mais que peut-il faire dans un club aussi talentueux en attaque que le Lightning de Tampa Bay?

Le troisième choix du repêchage de la LNH en 2013, qui a remporté la coupe Memorial avec les Mooseheads de Halifax, n'a participé qu'à une seule rencontre éliminatoire jusqu'ici - le match no 4 de la première ronde contre les Red Wings de Detroit, lorsqu'il a affiché un différentiel de moins-2 même s'il n'était pas responsable des deux buts enregistrés contre son camp.

Son nom devrait de nouveau être rayé de la formation partante lors du match no 2 de la série contre le Canadien, dimanche soir.

«C'est difficile pour n'importe qui, parce que tu veux être sur la patinoire, a commenté Drouin. Mais nous formons une bonne équipe.»

Le jeune homme âgé de 20 ans originaire de Sainte-Agathe a disputé 70 matchs en saison régulière, inscrivant quatre buts et amassant 28 mentions d'aide au cours d'une campagne «d'apprentissage» pour le talentueux ailier gauche.

«Les gens s'attendaient tous à ce que je connaisse une meilleure saison offensive, au niveau des statistiques, mais je crois, dans les circonstances, que j'ai connu une très bonne saison avec l'équipe que nous avions, a-t-il dit. Je crois qu'il était préférable que je me joigne à une équipe comme celle-ci, sans avoir de pression.

«Je ne suis pas sous les feux de la rampe, et je crois que j'ai appris beaucoup de choses cette année.»

L'attention médiatique est plutôt dirigée vers le joueur étoile Steven Stamkos et le deuxième trio du Lightning, formé de Tyler Johnson, Nikita Kucherov et Ondrej Palat.

Il n'y a pas d'ouverture sur les deux premiers trios, et l'entraîneur-chef Jon Cooper n'utilise pas tellement sa quatrième ligne. Il opte parfois pour une formation à sept défenseurs et deux attaquants supplémentaires. Et jusqu'ici, le Lightning a été épargné par les blessures.

Cooper a toutefois laissé entendre que Drouin aura l'opportunité de démontrer de quel bois il se chauffe à un certain moment pendant les séries éliminatoires.

«Il est très talentueux et il s'améliore constamment, a noté Cooper. C'est une année d'apprentissage, comme ça l'était l'an dernier pour «Kuch', Palat ou Johnson.

«Mais tu dois choisir seulement 20 joueurs qui t'offriront, aujourd'hui, la meilleure chance de l'emporter. Éventuellement, il fera partie de ces 20 joueurs. En ce moment, il est laissé de côté. Qu'il doive encore attendre ou que nous ayons l'impression qu'une confrontation lui soit favorable, alors je vous le dis, il participera à cette série à un certain moment. Nous devons simplement déterminer le bon moment.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer