Jim Rutherford déçu de l'élimination des Penguins

Jim Rutherford... (Photo: AP)

Agrandir

Jim Rutherford

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Will Graves
Associated Press
Pittsburgh

Le directeur général des Penguins de Pittsburgh, Jim Rutherford, s'est dit déçu de l'élimination rapide de son équipe, mardi.

Les Penguins ont subi l'élimination vendredi, s'inclinant en cinq matchs face aux Rangers de New York, en première ronde des séries.

«Nous sommes arrivés à court de notre objectif, a dit Rutherford. Ce n'est pas à la hauteur de nos attentes, alors c'est sûr que c'est très décevant pour nous tous. Il faut maintenant aller de l'avant.»

Rutherford a confié qu'il appréciait la direction prise par l'équipe en mars, avant les blessures qui ont mis fin à la saison des défenseurs Christian Ehrhoff et Kris Letang.

Rutherford a aussi félicité le capitaine Sidney Crosby pour être devenu un joueur plus complet. Le d.g. a aussi mentionné que l'entraîneur de première année Mike Johnston a fait du bon travail dans des circonstances difficiles.

Après un excellent départ (une fiche de 16-5-2 pour entamer décembre), les Penguins ont dû composer avec une blessure après l'autre, ainsi qu'avec l'épisode des oreillons.

Rutherford a été proactif en échangeant des jeunes joueurs et des choix de repêchage, obtenant David Perron et Daniel Winnik, mais la perte d'Ehrhoff et de Letang a fait mal, ces derniers voyant leur saison écourtée par des commotions cérébrales.

Il a fallu attendre au dernier match de la saison régulière pour s'assurer d'une place en séries. Et une fois dans ce contexte, les Penguins ont perdu quatre fois par la marque de 2-1.

L'équipe passera les prochains mois à essayer de mieux entourer Crosby et Evgeni Malkin. Les deux joueurs étoiles estiment que leur meilleure occasion de gagner une autre coupe Stanley reste à Pittsburgh.

Patric Hornqvist a très bien fait mais Perron a connu une baisse de régime après un bon départ, et les 17 filets de Chris Kunitz ont été parmi les plus modestes de ses récoltes, en 11 ans de carrière.

Kunitz aura 36 ans en septembre, tandis que Pascal Dupuis a déjà atteint cet âge. Quand les deux étaient en santé, tôt dans la saison, tout allait bien. Mais Dupuis a dû se ranger à l'écart à cause d'un caillot de sang dans un poumon, puis la production de Kunitz a sévèrement chuté.

Rutherford estime que Kunitz peut rebondir, mais il sait aussi que les Penguins doivent devenir plus jeunes et plus rapides. Pour y parvenir, il n'élimine pas la possibilité d'offrir certains rachats de contrats.

«Je ne veux pas laisser croire que j'abandonne dans le cas de certains joueurs plus âgés, parce qu'ils ont encore quelque chose à offrir, a dit Rutherford. Il reste que nous allons regarder toutes les options pour essayer d'améliorer le club.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer