Dave Cameron: «La pression est sur eux»

Selon Dave Cameron, Montréal est une ville formidable et si... (PHOTO PATRICK WOODBURY, LEDROIT)

Agrandir

Selon Dave Cameron, Montréal est une ville formidable et si Geoff Molson trouvait une façon de faire baisser les impôts dans la province, tout le monde voudrait y jouer.

PHOTO PATRICK WOODBURY, LEDROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En début de série, Dave Cameron avait perdu son sang-froid devant les médias en laissant entendre que ses joueurs se vengeraient du coup de bâton que P.K. Subban avait servi à Mark Stone.

Depuis ce temps, l'entraîneur-chef des Sénateurs a fait un virage à 180 degrés et affronte les médias avec bien plus de calme, ajoutant une touche d'humour à chacun de ses points de presse. On en a eu un autre exemple ce matin après l'entraînement de ses troupes.

«La pression est sur eux, a-t-il dit au sujet du Canadien, qui a perdu une première chance de mettre fin à la série mercredi. On me demandait hier [jeudi) si c'était un environnement hostile ici au Centre Bell. Au contraire, c'est un environnement formidable et stimulant.

«J'y pensais en marchant vers l'aréna ce matin. Montréal est une ville formidable. Je me disais que si M. Molson trouve une façon de faire baisser les impôts dans la province, tout le monde voudrait jouer ici!»

Un changement

Plus concrètement, Cameron apportera un changement à sa formation. L'homme fort Chris Neil, qui n'a joué que sept minutes en moyenne dans ses deux matchs cette semaine, cèdera sa place au Québécois Alex Chiasson.

«Il nous donne une meilleure chance de gagner, a expliqué Cameron. Pas que Neil ne nous aidait pas, mais il revient d'une longue absence. Chiasson va nous donner un influx d'énergie et va nous permettre de jouer à un rythme plus élevé.»

Toujours à l'avant, Mike Hoffman a conservé son poste au sein du deuxième trio, là où il avait terminé le quatrième match. C'est en patinant avec Bobby Ryan et Mika Zibanejad qu'il a inscrit l'unique but de la rencontre.

Milan Michalek, lui, est donc relégué au quatrième trio.

Erik Karlsson s'est de nouveau absenté de l'entraînement, mais le défenseur vedette sera à son poste ce soir.

Alfredsson au Centre Bell

Par ailleurs, la rencontre sera disputée sous les yeux de Daniel Alfredsson, l'ancien capitaine des Sénateurs aujourd'hui à la retraite. Le Suédois a été aperçu autour du vestiaire de son ancienne équipe.

Un collègue a demandé à la blague si Alfredsson jouerait ce soir, et Cameron y a été d'un peu d'autodérision en référence avec ses remarques du début de la série.

«Si je le fais jouer, ce serait du maraudage. La ligue m'a déjà appelé une fois, c'est assez. Leurs employés sont probablement très gentils, mais j'espère les croiser dans un tournoi de golf ou quelque chose du genre!»

Trios des Sénateurs

MacArthur-Turris-Stone

Hoffman-Zibanejad-Ryan

Condra-Pageau-Lazar

Michalek-Smith-Chiasson

Défenseurs

Méthot-Karlsson

Wiercioch-Ceci

Borowiecki-Gryba

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer