Le Lightning vient à bout des Wings en prolongation

Le but de Tyler Johnson (à droite) a... (Photo Paul Sancya, AP)

Agrandir

Le but de Tyler Johnson (à droite) a donné la victoire au Lightning pour rendre la série égale 2-2.

Photo Paul Sancya, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Detroit

Tyler Johnson a amorcé une remontée tardive avant d'inscrire le but de la victoire à 2:55 du début de la prolongation pour mener le Lightning de Tampa Bay à une victoire de 3-2 face aux Red Wings de Detroit, jeudi, et égaler la série 2-2.

Les Red Wings menaient 2-0 en troisième période avant que Johnson ne touche la cible avec 5:26 à faire au match. Il a ensuite récolté une aide sur le but égalisateur de Ondrej Palat, 77 secondes plus tard.

«Y'a-t-il eu un doute?», a lancé à la blague l'entraîneur du Lightning, Jon Cooper.

Au début de la prolongation, le défenseur Victor Hedman s'est amené sur le flanc droit et a dirigé la rondelle vers le filet. Cette dernière a effleuré la jambière de Petr Mrazek, mais Johnson a été en mesure de la récupérer de l'autre côté pour lancer dans un filet abandonné.

«Je ne sais pas comment on a pu avoir un 3-contre-1, mais on l'a fait, a expliqué Johnson. Heddy avait la rondelle et je lui disais d'essayer de la donner à Nikita Kucherov dans le haut de l'enclave parce que le milieu est toujours plus libre. Il a fait un jeu incroyable et j'ai été en mesure de le compléter.»

Gustav Nyquist et Joakim Andersson ont marqué au deuxième engagement pour les Red Wings. Le but de Andersson est survenu de manière inusitée alors que le gardien Ben Bishop a fait dévier la rondelle dans son propre filet après qu'elle eut heurté la barre horizontale.

Mrazek est le seul gardien à avoir blanchi le Lightning cette saison, réalisant l'exploit en fin de saison et lors du troisième match de la série. Il avait un autre jeu blanc à sa portée jusqu'à ce que Johnson se présente sur le côté gauche pour le battre du côté rapproché et réduire l'écart à 2-1.

«Je crois que ça faisait huit périodes que nous n'avions pas marqué dans cet aréna, mais quand on a touché la cible, on a gagné quelques pouces sur le banc, a analysé Cooper. Il y avait moins de poids sur nos épaules et c'est à ce moment que le vent a changé de côté.»

Johnson a ensuite servi une passe parfaite à Palat qui n'a eu qu'à rediriger le disque derrière Mrazek pour niveler la marque avec 4:09 à écouler.

Le premier but du match est survenu lorsque Justin Abdelkader a repéré Henrik Zetterberg dans l'enclave. Le capitaine des Red Wings a attendu patiemment avant de refiler la rondelle à Nyquist de l'autre côté.

Après les deux buts des Red Wings en deuxième, le Lightning a été en mesure d'accentuer la pression en zone adverse en fin de période, mais Mrazek veillait au grain.

Pendant ce temps, son vis-à-vis a perdu son calme au dernier tiers. Il a écopé une pénalité pour avoir fait trébucher au grand plaisir de la foule du Joe Louis Arena.

Les Red Wings n'ont pas pu profiter de l'avantage numérique. Et même si une mêlée à la suite d'un coup de sifflet semblait indiquer que le Lightning avait perdu son sang froid, il lui restait encore assez de temps pour égaler la marque et terminer le match de façon dramatique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer