Les astres sont alignés pour Jean-Gabriel Pageau

Jean-Gabriel Pageau a prouvé qu'il sait élever la... (Photo Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Jean-Gabriel Pageau a prouvé qu'il sait élever la qualité de son jeu quand l'enjeu le commande.

Photo Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Depuis son arrivée dans la Ligue nationale, Jean-Gabriel Pageau connaît ses meilleurs moments dans deux contextes bien précis: contre le Canadien et au printemps. Disons que le hasard fait bien les choses pour lui!

Avec la fin de saison qu'il vient de connaître, Pageau a prouvé une fois de plus qu'il sait élever son jeu quand l'enjeu le commande. À ses 15 dernières rencontres de la saison, il a inscrit sept buts, dont le filet de la victoire dans le dernier match de la saison, qui a permis aux Sénateurs de confirmer leur place en séries.

En 2013, il avait joué un rôle tout aussi crucial dans la qualification des siens avec deux buts gagnants en fin de saison.

Les chiffres ne mentent pas. Pageau a inscrit 14 buts en 3 saisons dans la LNH. Neuf de ces 14 buts ont été marqués en mars et en avril. C'est sans oublier ses quatre buts lors des séries 2013. Bon sous la pression, Pageau?

«Non, j'essaie juste de jouer de la même façon match après match, a-t-il dit après l'entraînement d'hier des Sénateurs. Je ne dirais pas que je suis "clutch".

«Mais c'est le meilleur temps de l'année. C'est là que notre rêve d'enfance peut devenir réalité, qu'on peut gagner la Coupe Stanley. Ici, à Ottawa, je ne sais pas si des gars ont déjà eu la chance de la gagner. Mais tout le monde a ce but et il faut commencer par la première série.»

Bon contre le CH

Contre le Tricolore, les chiffres de Pageau sont tout aussi impressionnants. En calculant les séries 2013, il totalise 9 points en 11 matchs face aux Montréalais. Contre les autres équipes, sa fiche s'établit à 22 points en 86 matchs.

«J'ai plusieurs amis et proches qui sont des partisans du Canadien, j'imagine que ça me donne une motivation de plus. Je donne tout ce que j'ai. Ces matchs sont plaisants à jouer», explique-t-il.

La présente saison aura aussi permis à Pageau de s'établir à temps plein dans la Ligue nationale. Cet ancien choix de quatrième tour des Sénateurs a participé à 50 des 52 derniers matchs de son équipe. De bonnes performances en séries l'aideront assurément à cimenter cette place en vue de la saison prochaine.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer