• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Sénateurs: priorité aux locaux pour l'achat de billets 

Sénateurs: priorité aux locaux pour l'achat de billets

Les Sénateurs d'Ottawa ne se sentent pas toujours les bienvenus dans leur... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Wallace
La Presse Canadienne
Ottawa

Les Sénateurs d'Ottawa ne se sentent pas toujours les bienvenus dans leur propre aréna, alors ils ont décidé de prendre les grands moyens.

Les partisans de la région d'Ottawa auront la priorité pour acheter des billets pour les matchs éliminatoires des Sénateurs face au Canadien de Montréal au premier tour des séries de la LNH.

Le but est de s'assurer que le Centre Canadian Tire soit rempli de partisans des Sénateurs, ce qui n'est pas toujours le cas quand le Canadien ou les Maple Leafs de Toronto sont les visiteurs.

«Afin de mieux servir les partisans locaux des Sénateurs d'Ottawa, la priorité pour le premier tour éliminatoire sera donnée aux résidents de la région de la Capitale nationale, de l'est de l'Ontario et de l'ouest du Québec, a fait valoir lundi l'agence CapitalTickets, qui établira la résidence des clients par l'adresse de facturation de la carte de crédit. Les Sénateurs se réservent le droit, avec préavis, d'annuler et de rembourser tout achat effectué par des résidents provenant de l'extérieur des régions privilégiées.»

Les joueurs ottaviens ont salué cette initiative.

«Ce serait super d'avoir tous nos partisans ici, a déclaré l'ailier des Sénateurs Mark Stone. Nous aimons nos partisans et ils ont été super pour nous tout au long de la campagne. Ils sont demeurés derrière nous. Ils ont dû passer au travers quelques périodes difficiles cette saison et c'est certain que nous souhaitons que ce soit eux qui se retrouvent dans l'aréna.»

Le défenseur Mark Borowiecki, qui a grandi à Kanata, où se trouve le Centre Canadian Tire, ne voit pas de problème à ce que les Sénateurs donnent la priorité à leurs partisans.

«Vous voulez que les gens sur place soient de votre bord, a-t-il indiqué. Ça semble être le cas quand on va au Centre Bell, mais ici, c'est habituellement divisé. Ce serait bien que ce ne soit pas le cas en séries. Je suis certain qu'il y a plus d'équipes qu'on le croit qui le font. C'est probablement une bonne façon de faire les choses.»

Le Lightning de Tampa Bay et les Predators de Nashville ont déjà instauré cette politique. Les Sénateurs ont émis un communiqué à cet effet lundi matin.

«La pratique de donner la priorité aux partisans locaux devient la norme dans tous les sports professionnels, y lit-on. Notre but est de procurer la chance à nos partisans la meilleure des chances d'assister à un match au Centre Canadian Tire afin de vivre l'expérience d'un match éliminatoire des Sénateurs. La réponse de nos partisans a été très positive et la demande pour les billets est la plus forte de notre histoire.»

Les Sénateurs ont par contre dû essuyer des critiques sur les médias sociaux, un partisan leur demandant même s'ils avaient peur.

Du côté des joueurs du CH, on n'avait que peu de choses à dire à ce sujet.

«Ce n'est pas mon rayon», a laconiquement lancé Carey Price.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer