• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Ovechkin veut transposer en séries ses succès de cette saison 

Ovechkin veut transposer en séries ses succès de cette saison

Alex Ovechkin... (PHOTO ALEX BRANDON, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Alex Ovechkin

PHOTO ALEX BRANDON, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Washington

Alexander Ovechkin lance en direction du filet adverse plus que quiconque, et de loin. Depuis sa première campagne dans la Ligue nationale, en 2005-06, la vedette des Capitals de Washington compte 3830 tirs au but, soit plus de 1000 de plus que son plus proche poursuivant.

Wayne Gretzky avait l'habitude de dire que vous ratez 100 pour cent des lancers que vous ne décochez pas. Comme le souligne le coéquipier d'Ovechkin Mike Green: «Alex l'applique à la lettre».

Ovechkin, trois fois vainqueurs du trophée Hart, remis au joueur par excellence du circuit, récolte également plus que quiconque de ses lancers: il est l'unique marqueur de 400 buts au cours des 10 dernières années. Il s'agissait cette saison de sa sixième campagne de 50 buts ou plus. Seuls Gretzky, Mike Bossy, Marcel Dionne, Guy Lafleur et Mario Lemieux ont aussi réussi l'exploit.

«Il possède des habiletés phénoménales, il est gros et fort et à un contre un, il est fantastique, l'a encensé son entraîneur, Barry Trotz. Il est de ces rares joueurs qui, en plus de marquer des buts, peuvent vous dominer physiquement, voire vous intimider.»

La prochaine étape pour les Caps d'Ovechkin est de s'assurer que leurs succès en saison se transposent en séries. L'ailier gauche russe a conservé une moyenne de plus d'un point par match en séries, mais ce printemps, il a l'occasion de porter son jeu - transformé sous les ordres de Trotz - à un autre niveau.

Ovechkin a déclaré avant la Classique hivernale qu'au plan personnel, il abordait maintenant le jeu d'une autre façon. Mais chez les Capitals, l'objectif à long terme demeure le même alors qu'ils s'apprêtent à entreprendre les séries éliminatoires pour la sixième fois en sept ans, mercredi, contre les Islanders de New York.

«Je pense qu'on comprend qu'en tant qu'équipe, il est temps de franchir un pas de plus, a dit Ovechkin. On doit saisir cette opportunité.»

Certaines raisons laissent croire que les Caps sont peut-être arrivés à maturité. Le gardien Braden Holtby a connu sa meilleure campagne en plus de mener tous les gardiens du circuit Bettman avec 73 départs; leur ligne bleue semble avoir plus de profondeur que jamais avec les additions de Brooks Orpik, Matt Niskanen et Tim Gleason; tandis qu'à l'attaque, toutes les pièces semblent en place avec Nicklas Backstrom, Troy Brouwer, Marcus Johansson, Joel Ward et Evgeny Kuznetsov en appui à Ovechkin.

Évidemment, le capitaine des Caps est leur joueur le plus important. Maintenant âgé de 29 ans, il dit être davantage mature, ce que ses coéquipiers disent avoir remarqué sur la glace.

«Alex a connu beaucoup de succès et remporté plusieurs honneurs individuels jusqu'ici, a déclaré Green avant la Classique hivernale. Quand vous vieillissez, vous gagnez en sagesse et je pense que l'influence de Barry y est pour beaucoup. Il lui a fait comprendre l'importance de connaître du succès en équipe.»

Trotz reçoit beaucoup d'éloges pour avoir aidé Ovechkin à refaire la transition vers l'aile gauche après deux saisons passées à droite sous les ordres d'Adam Oates. Ovechkin est maintenant un joueur plus complet qu'il ne l'a jamais été auparavant et c'est pourquoi son nom fait partie des discussions au sujet du trophée Hart.

Ce qui rend Ovechkin si dangereux en séries est son désir et parfois son insistance à vouloir jouer contre le meilleur joueur adverse. L'ex-entraîneur des Capitals Bruce Boudreau avait l'habitude de le déplacer dans la formation afin qu'il puisse éviter les défenseurs comme Shea Weber et Zdeno Chara, mais récemment, Ovechkin a joué en même temps que ces défenseurs étoiles.

«Il y a certains joueurs que vous pouvez faire jouer contre les Weber et Chara de ce monde. Si certains s'effacent, d'autres, comme Alex, adorent ces duels, a noté Trotz. Il voit ces duels comme des défis personnels et il ne les craint absolument pas.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer