• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Blackhawks veulent connaître un autre long parcours 

Les Blackhawks veulent connaître un autre long parcours

L'entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago Joel Quenneville a... (Photo Kamil Krzaczynski, archives USA Today)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago Joel Quenneville a indiqué lundi que Patrick Kane pourrait être en uniforme lors du premier match de la série.

Photo Kamil Krzaczynski, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrew Seligman
Associated Press
Chicago

Aux yeux de Marian Hossa, les Blackhawks de Chicago peuvent mettre la main sur un autre titre de la Coupe Stanley.

Il croit que l'équipe sera en mesure d'oublier ses récents insuccès pour connaître un autre long parcours en séries, en commençant par leur affrontement de premier tour face aux Predators de Nashville.

«Je n'ai aucun doute, a dit Hossa. Nous avons un bon groupe de gars. Chaque ronde sera différente. Nous devons nous concentrer sur la première, qui est rarement facile. Chaque équipe a de l'énergie supplémentaire.»

Le premier match aura lieu mercredi à Nashville, et les deux équipes tenteront de mettre fin à leurs récents déboires.

Les Predators, troisièmes dans l'Ouest grâce à une récolte de 104 points, ont maintenu une fiche de 0-4-2 à leurs six dernières rencontre de la saison.

«C'est une très bonne équipe, a déclaré Hossa. Ils ont affiché une bonne constance tout au long de la saison. C'est une équipe équilibrée. Ils jouent bien défensivement. Ce sera une bon défi pour nous.»

Les Blackhawks, avec 102 points, ont conclu une saison en dents de scie sur une séquence de quatre revers, mais ils participent aux séries pour une septième année consécutive.

Ils ont gagné la Coupe Stanley en 2010 et en 2013, et ont atteint la finale de conférence l'an dernier. S'ils retrouvent les services de Patrick Kane, il s'agira d'un atout indéniable.

Le dynamique attaquant menait les Blackhawks avec 27 buts et 37 aides lorsqu'il a perdu l'équilibre avant de heurter la bande en étant plaqué par le défenseur des Panthers de la Floride, Alex Petrovic, le 24 février.

Kane a subi une opération le jour suivant avec le médecin de l'équipe, Dr Michael Terry, qui a alors affirmé que sa convalescence durerait 12 semaines. Kane a toutefois patiné et pratiqué ses tirs sur réception au cours des dernières semaines.

L'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville a même indiqué lundi que Kane pourrait être en uniforme lors du premier match de la série.

Peu importe s'il revient au jeu ou non, les Blackhawks ont encore du travail à faire avant de sauter sur la patinoire face aux Predators.

Ils éprouvent des difficultés en avantage numérique, eux qui ont été blanchis en 11 occasions à leurs six derniers affrontements. C'est une tendance qu'ils doivent renverser, avec ou sans Kane.

Ils doivent aussi trouver le fond du filet, puisqu'ils n'ont touché la cible qu'à cinq reprises à leurs quatre dernières rencontres.

«Ce ne sera pas facile contre Nashville, a expliqué Niklas Hjalmarsson. Nous devons trouver un moyen d'envoyer des gars devant le filet et de diriger la rondelle au but pour obtenir des retours.»

Les Blackhawks ont gagné trois de leurs quatre matchs contre les Predators, cette saison, les battant en prolongation et en tirs de barrage. Les deux équipes ne se sont pas affrontées depuis le 29 décembre, alors que les Hawks l'avaient emporté en fusillade.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer