Deux points pour le Canadien et un record pour Price

  • Howard se sert de sa jambière pour effectuer un arrêt. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Howard se sert de sa jambière pour effectuer un arrêt.

    Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 7
  • Weise donne de la bande à son adversaire. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Weise donne de la bande à son adversaire.

    Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 7
  • Carey Price a failli prendre un but malheureux sur cette séquence. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price a failli prendre un but malheureux sur cette séquence.

    Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 7
  • Desharnais nez-à-nez avec une palette. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Desharnais nez-à-nez avec une palette.

    Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 7
  • Carey Price a laisser passer la rondelle par deux fois, en première et deuxième période. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price a laisser passer la rondelle par deux fois, en première et deuxième période.

    Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 7
  •  (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 7
  •  (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lars Eller a marqué en prolongation et a aidé le Canadien à défaire les Red Wings de Détroit 4-3, jeudi soir, à Montréal.

Le Danois a battu Jimmy Howard d'un tir anodin, décoché dans un angle restreint, que le gardien adverse aimerait assurément revoir.

La célébration a toutefois vite tourné autour de Carey Price, qui a ainsi signé sa 43e victoire de la saison, ce qui lui permet de battre le record d'équipe qu'il partageait jusque-là avec Jacques Plante et Ken Dryden. Les 19 autres joueurs en uniforme ont entouré Price au centre de la patinoire et n'ont pas manqué de souligner son exploit. Après son entrevue d'après-match, Price a aussi eu droit à la bonne vieille crème au visage.

Cela dit, rien n'est réglé en vue des séries. Avec sa victoire sur les Devils, le Lightning a préservé ses chances de coiffer le Canadien au 1er rang de la Division atlantique. Il faudra donc attendre à samedi soir pour connaître le résultat final, et les duels de premier tour. Le Tricolore affrontera alors les Maple Leafs, tandis que le Lightning se mesurera aux Bruins, qui tenteront de sauver leur saison.

Avec le point acquis en prolongation, les Wings demeurent quant à eux au 3e rang de la division, un petit point devant les Sénateurs d'Ottawa.

Une soirée enlevante

Le Canadien n'a pas connu un grand début de match, mais le premier but des Red Wings a sorti l'équipe de son état léthargique. Tomas Tatar a ouvert la marque après que Pavel Datsyuk eut ravi la rondelle à Brendan Gallagher pour faire 1-0, en milieu de première période.

Dès lors, les hommes de Michel Therrien ont retrouvé leurs repères. Ça a mené au filet d'Andrei Markov, sept minutes plus tard, qui a marqué sur un tir puissant pendant que Howard avait la vue voilée par David Desharnais et Devante Smith-Pelly. C'était visiblement la seule façon de battre Howard, qui bloquait tout ce qu'il voyait en première, à commencer par un tir de Brian Flynn à bout portant.

Howard en a remis aux dépens de Flynn en début de deuxième période et cette fois, Howard a étendu la jambière gauche pour faire l'arrêt. Dans les deux cas, Torrey Mitchell avait préparé le jeu. Les deux attaquants acquis à la date limite des transactions n'ont jamais été aussi visibles depuis leur arrivée à Montréal.

Mitchell a été récompensé pour ses efforts quelques instants plus tard, quand il a obtenu une aide sur le but de Jeff Petry. Ce dernier a ainsi prolongé à six sa séquence de matchs avec au moins un point.

À peine deux minutes plus tard, Datsyuk a rétabli la parité, lorsque le CH lui a laissé tout son temps pour manoeuvrer dans l'enclave.

Troisième période rocambolesque

Ce qu'on ne s'est pas ennuyé au dernier vingt!

Ça a commencé avec cette bévue d'Andrei Markov à la ligne bleue adverse, pendant un avantage numérique. Le Russe a fait une rare mauvaise passe, directement sur le bâton de Darren Helm, qui a décollé comme une fusée. Helm a déjoué Price en échappée pour redonner l'avance aux visiteurs.

Ça s'est poursuivi avec une punition controversée à Brendan Smith. Le défenseur des Red Wings était bien assis au banc des siens quand il a frappé de la main une rondelle qui se dirigeait sur lui. Cette infraction a donné au Tricolore un avantage numérique à 5 contre 3, dont il a profité lorsque Tomas Plekanec a déjoué Howard avec un tir sans avertissement.

Les Wings ont bien failli reprendre aussitôt l'avance, mais le tir de Helm - encore lui - a abouti sur le poteau.

Il y a aussi eu cette passe destinée à Eller pour le lancer en échappée, trop longue pour le Danois, pendant que le CH écoulait une punition. Au fait, il y a eu cinq pénalités mineures au troisième vingt, ce qui explique aussi pour ces 20 minutes furent aussi divertissantes.

Eller a au moins pu se reprendre en prolongation...

Changement de dernière minute

Par ailleurs, le Canadien a apporté un changement de dernière minute à sa formation. Le défenseur Greg Pateryn a intégré la formation à la place de Tom Gilbert. Le Tricolore parle d'une blessure au haut du corps pour Gilbert.

Pateryn disputait quant à lui un premier match depuis le 30 mars.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer