Une course aux séries complètement folle dans l'Est

Les Sénateurs d'Ottawa ont arraché une victoire de 4-3... (Photo Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Les Sénateurs d'Ottawa ont arraché une victoire de 4-3 en prolongation contre les Penguins de Pittsburgh, mardi.

Photo Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Noah Trister
Associated Press

La course aux séries éliminatoires dans l'Association Est est passée d'enlevante à carrément folle.

Cinq équipes, qui luttent pour quatre places, sont séparées par seulement trois points après les matchs de mardi soir. La course s'est resserrée considérablement en raison de la remontée victorieuse des Sénateurs d'Ottawa contre les Penguins de Pittsburgh.

La formation canadienne a arraché une victoire de 4-3 en prolongation, se retrouvant à égalité avec les Bruins de Boston pour le dernier laissez-passer disponible dans l'Est - et à un seul point des Penguins, détenteurs du titre de première équipe repêchée.

«Nous devons rapidement tourner la page, a dit le capitaine des Penguins Sidney Crosby. Il reste deux matchs à disputer pour obtenir le droit de participer aux séries éliminatoires. Notre destin est entre nos mains, mais nous devons rapidement tourner la page sur le dernier match.»

Les Penguins n'ont pas raté les séries éliminatoires depuis la saison recrue de Crosby. Après qu'il eut marqué dès la 10e seconde du match de mardi, on a senti une espèce de soupir de soulagement parmi les partisans des Penguins, des Red Wings de Detroit et des Bruins - trois populaires concessions qui devront tout donner jusqu'à la fin du calendrier régulier afin de stopper l'irrésistible remontée des Sénateurs. Depuis le 10 février, les Sens ont une fabuleuse fiche de 21-4-4.

Les Rangers de New York, le Canadien, le Lightning de Tampa Bay et les Capitals de Washington sont assurés de participer aux séries éliminatoires dans l'Est. Des cinq autres équipes toujours en vie, les Islanders de New York sont en tête avec 98 points, suivis des Red Wings (97), des Penguins (96), des Bruins (95) et des Sénateurs (95). Les Bruins doivent disputer trois matchs d'ici la fin du calendrier régulier, contre deux pour les autres formations.

Si les Penguins l'avaient emporté en temps réglementaire mardi, les Red Wings, les Islanders et eux auraient confirmé leur participation aux séries éliminatoires. Ils se retrouvent plutôt tous au bord du précipice.

«Nous avons connu toute une saison jusqu'ici, mais nous devons trouver une façon de nous solidifier», a lancé le joueur étoile des Islanders John Tavares.

Dans l'Ouest, les champions en titre de la Coupe Stanley sont sur la corde raide. Les Kings de Los Angeles ont perdu 4-2 contre les Oilers d'Edmonton mardi, tandis que le Wild du Minnesota s'est assuré de participer à la danse printanière en l'emportant 2-1 contre les Blackhawks de Chicago. Trois équipes luttent toujours pour les deux dernières places en séries éliminatoires: les Jets de Winnipeg (96 points), les Flames de Calgary (95) et les Kings (93). Ils ont tous deux matchs à jouer cette saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer