Tom Gilbert vise un retour demain

Tom Gilbert... (Photo Anthony Gruppuso, archives USA Today)

Agrandir

Tom Gilbert

Photo Anthony Gruppuso, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tom Gilbert pourrait reprendre le collier demain soir au Centre Bell, lors de la visite des Capitals de Washington.

Le défenseur, qui a reçu une rondelle en plein visage lors du match du 21 mars au Centre Bell, contre les Sharks de San Jose, participait à l'entraînement d'hier à Brossard avec une grille complète. Il estime qu'il sera prêt pour demain soir.

«Je veux jouer [demain], c'est le but, a-t-il répondu. C'est ce que je souhaite, je me sens mieux. C'est dur d'avoir à rester à l'écart pendant que les gars ont des matchs à disputer.»

S'il revient demain soir, Gilbert aura raté quatre matchs à la suite de ce mauvais coup du sort. Il ne craint pas une baisse de régime.

«Je n'ai pas eu à m'absenter du jeu pendant si longtemps, alors non, je ne crois pas que je vais être rouillé, a-t-il ajouté. C'est juste une question de retrouver mon rythme sur la glace, mais ça devrait revenir assez vite.»

Reste à voir qui va écoper si Tom Gilbert est de retour dans la formation montréalaise demain soir. Avant que Gilbert tombe au combat, c'est surtout Nathan Beaulieu qui avait l'habitude d'être le défenseur de trop, celui qui doit sauter son tour.

En congé des médias hier, l'entraîneur Michel Therrien n'a évidemment pu dévoiler sa stratégie concernant l'unité défensive de son club, un plan directeur qui devrait se préciser au cours des prochains jours, à l'approche des séries.

Smith-Pelly de retour?

En attaque, Devante Smith-Pelly, laissé de côté lors des deux derniers matchs, pourrait être de retour; il formait hier un trio avec Torrey Mitchell et Jacob De La Rose, ce qui laisse supposer que Brian Flynn serait de trop.

D'ailleurs, Flynn n'en menait pas large dans le vestiaire de l'équipe, hier à Brossard. Acquis des Sabres de Buffalo à la date limite des transactions, le 2 mars, Flynn, de toute évidence, ne s'attendait pas à vivre des moments aussi difficiles dans le camp montréalais; il a en effet été laissé de côté à sept reprises depuis son acquisition par le Canadien.

«De toute évidence, j'aimerais jouer plus souvent, ce n'est pas facile pour la confiance, a-t-il admis. On veut tous jouer plus souvent pour obtenir cette confiance qui est nécessaire.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer