Le Lightning parfait contre le Canadien cette saison

  • Le Lightning a remporté ses cinq duels contre le Canadien cette saison. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Le Lightning a remporté ses cinq duels contre le Canadien cette saison.

    André Pichette, La Presse

  • 1 / 7
  • Carey Price a été déjoué par Nikita Kucherov. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price a été déjoué par Nikita Kucherov.

    André Pichette, La Presse

  • 2 / 7
  • Lars Eller et Steven Stamkos entrent en collision. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Lars Eller et Steven Stamkos entrent en collision.

    André Pichette, La Presse

  • 3 / 7
  • Alex Galchenyuk dépasse Luke Wikkowski. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk dépasse Luke Wikkowski.

    André Pichette, La Presse

  • 4 / 7
  • Michel Therrien tente d'encourager ses joueurs en 2e période. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Michel Therrien tente d'encourager ses joueurs en 2e période.

    André Pichette, La Presse

  • 5 / 7
  • Jeff Petry pris en sandwich entre Ondrej Palat et Vladislav Namestnikov. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Jeff Petry pris en sandwich entre Ondrej Palat et Vladislav Namestnikov.

    André Pichette, La Presse

  • 6 / 7
  • Alex Killorn trébuche devant Carey Price. (André Pichette, La Presse)

    Plein écran

    Alex Killorn trébuche devant Carey Price.

    André Pichette, La Presse

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une belle poussée en troisième période n'a pas suffi au Canadien pour réchapper un deuxième vingt où il avait été beaucoup plus amorphe, si bien que pour la cinquième fois cette saison, il a dû baisser pavillon devant le Lightning de Tampa Bay, cette fois par la marque de 5-3.

> Le sommaire du match

Les hommes de Michel Therrien pourront être heureux de la réplique qu'ils ont offert au Lightning en troisième période afin de revenir dans le match et d'imposer leur rythme. Ils ont démontré alors qu'ils avaient tous les ingrédients pour tenir tête à cette machine offensive.

Par contre, ils seront moins fiers de cette deuxième période où ils sont tombés à plat. Le Canadien s'est creusé au deuxième tiers un déficit de deux buts qui allait se révéler bien difficile à combler. Même s'il s'est souvent défendu à court d'un homme en première période, le CH tenait tête à ses rivaux à forces égales. Et en troisième, l'effort et l'intensité étaient irréprochables.

C'est en deuxième que ça s'est joué.

Le Lightning a passé la période à battre le CH de vitesse en zone neutre et à se faufiler derrière ses défenseurs. Ça a donné lieu à une ribambelle d'échappées et de surnombres, mais plus simplement à de longues installations en territoire offensif.

Comme ça avait été le cas lors des quatre premiers affrontements entre les deux équipes, le Lightning a dominé largement au chapitre des tirs (44-28). Au fil des cinq matchs cette saison, les hommes de Jon Cooper ont cadré en moyenne 38 tirs par match contre 24 seulement pour le Canadien.

Le Lightning a profité par deux fois de l'exécution nonchalante du Canadien pour marquer en deuxième période.

Sur un mauvais changement de trio, Ben Bishop a repéré Steven Stamkos, posté à la ligne bleue adverse, et ce dernier n'a eu qu'à remettre à un Vladislav Namestnikov fin seul pour lancer les siens en avant.

Plus tard dans la période, une autre longue passe - celle-là d'Anton Stralman à Jonathan Drouin - a permis à la recrue québécoise de s'avancer fin seul vers Price, qu'il a habilement déjoué. Un premier but en 42 matchs pour l'attaquant originaire de Sainte-Agathe.

Le fait que Ben Bishop ait obtenu des mentions d'aide sur ces deux buts était assez révélateur.

Deux jeux nonchalants

La vitesse est l'un des ingrédients de la recette du Canadien, sauf qu'à chaque fois qu'il a affronté le Lightning, il s'est buté à une équipe qui semblait par moments avoir une vitesse supplémentaire par rapport à lui.

Cette vitesse du Lightning l'a forcé à se rendre coupable de quelques infractions lorsque ralentir l'adversaire devenait une trop lourde tâche.

C'est toutefois une bête punition d'indiscipline qui lui a fait le plus mal.

Dale Weise a été puni pour un coup de bâton inutile à l'endroit de Bishop, mais a protesté si vivement contre la décision de l'arbitre qu'il s'est vu coller une conduite antisportive en plus de cela.

Certes, Max Pacioretty en a profité pour marquer son 37e de la saison lors d'une descente à deux-contre-un avec Tomas Plekanec, mais Drouin a redonné les devants aux siens quelques instants plus tard.

Weise a été cloué au banc pour le reste de la période. Verra-t-on Devante Smith-Pelly jeudi soir face aux Capitals de Washington?

Nikita Kucherov a fait 3-1 Tampa avant la fin de la période après qu'un drôle de bond le long de la rampe eut offert au Lightning un surnombre inattendu en zone offensive. À ce moment-là, on croyait le Tricolore sorti du match tellement il avait été dominé par la compétition.

Or, il est revenu animé d'un nouveau souffle en troisième et l'on a vu une équipe beaucoup plus combative. Mais ce fut trop peu trop tard.

La 42e victoire de la saison de Carey Price devra donc attendre. Quant au Lightning, leur 47e gain de la saison constitue une nouvelle marque dans l'histoire de la concession.

Même privés de Tyler Johnson et des défenseurs Jason Garrison et Braydon Coburn, ils ont trouvé de nouvelles façons d'embêter le Canadien. Les voilà de nouveau à un point seulement du Tricolore et du sommet de l'Association Est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer