• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Le Canadien de retour sur la bonne voie avec neuf matchs à jouer 

Le Canadien de retour sur la bonne voie avec neuf matchs à jouer

Après avoir enchaîné les rencontres à un rythme... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Après avoir enchaîné les rencontres à un rythme effréné et beaucoup voyagé dernièrement, le Tricolore pourra souffler quelque peu dans sa marche vers le championnat de l'Association Est.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le difficile voyage que le Canadien a connu sur la côte ouest américiane n'est déjà plus qu'un mauvais souvenir.

Après avoir vu ses troupiers encaisser une cinquième défaite en six matchs, il y a à peine une dizaine de jours, Michel Therrien avait déclaré n'entretenir aucun doute qu'ils se sortiraient d'impasse. Depuis ce temps, ils font bien paraître leur entraîneur en ayant remporté quatre de leurs cinq derniers matchs, incluant leurs trois derniers.

Samedi, Therrien n'était pas peu fier d'eux à l'issue de la «belle victoire d'équipe» de 2-0 contre les Sharks de San José.

Le Canadien a dominé le duel, particulièrement au cours des deux premières périodes. Il a même imposé sa loi sur le plan de la robustesse face à des rivaux plus imposants physiquement, en ayant largement le meilleur 32-19 au chapitre des mises en échec.

«Les joueurs démontrent énormément de caractère, ils ne s'en laissent pas imposer, a affirmé Therrien. C'est un groupe de gars qui jouent avec beaucoup de confiance, qui est prêt à relever n'importe quel défi et qui n'a peur de rien», a-t-il ajouté.

«Personne ne s'affole dans ce vestiaire, a relevé Price à son tour, quand on lui a demandé son appréciation du rendement de l'équipe. Nous nous en tenons au plan établi. Nous ne gagnerons pas tous les matchs. Toutes les équipes connaissent leur lot d'insuccès. Nous pouvons tomber en panne offensivement ou perdre des matchs par un but, c'est le sport. Mais nous possédons suffisamment d'expérience pour surmonter l'adversité. Nous savons que nous avons une bonne équipe. Nous avons confiance en nos moyens et nous croyons en notre capacité de revenir plus fort.»

La centaine pour Galchenyuk

Galchenyuk a livré une de ses meilleures performances dernièrement, lui qui n'avait récolté que deux points (1-1) dans ses 12 derniers matchs. En amassant une aide sur le but de Tomas Plekanec, il a atteint le palier des 100 points (41-59) dans la LNH, à son 184e match.

«Ce n'est qu'un début, mais c'est toujours agréable d'atteindre un plateau. Je suis fier de ça, a avoué Galchenyuk. J'ai essayé fort dans les derniers matchs d'obtenir le point manquant. Finalement, je l'ai eu. C'est un bon sentiment.»

L'Américain âgé de 21 ans a reconnu qu'il ne jouait pas son meilleur hockey dernièrement.

«Je savais que je devais utiliser davantage ma vitesse et m'impliquer plus, a-t-il élaboré, que je devais être plus combatif et tenter des jeux, jouer de façon plus détendue.»

Therrien a dit avoir apprécié l'ardeur à la tâche que le jeune attaquant talentueux a déployée.

«Dernièrement, c'était plus difficile pour lui. Il a eu une très bonne attitude ce soir (samedi). Il a travaillé fort et ses efforts ont été récompensés sur la séquence du but de Tomas Plekanec.»

Horaire moins chargé

Après avoir enchaîné les rencontres à un rythme effréné et beaucoup voyagé dernièrement, le Tricolore pourra souffler quelque peu dans sa marche vers le championnat de l'Association Est. Ses neuf derniers matchs s'échelonnent sur une période de 19 jours.

Cette semaine, le Canadien en a trois au programme, avec les deux premiers à l'étranger. Il se rendra d'abord à Nashville mardi et ensuite à Winnipeg jeudi, afin d'y retrouver les Predators et les Jets respectivement, avant de revenir à Montréal accueillir les Panthers de la Floride, samedi.

Le CH a vaincu les Predators (2-1) et les Jets (3-0) à domicile cette saison, et il a signé deux victoires en trois rencontres face aux Panthers.

Gilbert amoché

On en saura davantage quant à l'état de santé de Tom Gilbert lundi, au retour de l'équipe à l'entraînement à Brossard. Le défenseur a quitté l'affrontement de samedi, après avoir été atteint au visage par la rondelle pour la deuxième fois en l'espace de trois jours. Jeudi, il avait dû recevoir cinq points de suture au menton.

Heureusement que l'équipe mise sur une belle profondeur, avec neuf défenseurs. Le club-école de Hamilton a par contre vu deux défenseurs tomber au combat, avec l'annonce samedi des pertes de Davis Drewiske, pour le reste de la saison (opération à un poignet), et de Jarred Tinordi, pour au minimum trois semaines (blessure au haut du corps).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer