Le chiffre impossible à atteindre pour Malhotra

Manny Malhotra devra attendre l'an prochain pour jouer... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Manny Malhotra devra attendre l'an prochain pour jouer son 1000e match.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est passé un peu inaperçu, mais quand il a été laissé de côté mardi dernier en Floride, Manny Malhotra a dû faire son deuil d'une cible qu'il croyait pouvoir atteindre cette saison.

Si Malhotra dispute les 10 derniers matchs du Canadien, il finira la saison à très exactement... 999 matchs!

En début de campagne, le vétéran était à 67 matchs du chiffre magique des 1000. Mais voilà qu'il a été laissé de côté à 16 reprises jusqu'ici. Il devra donc attendre à la saison prochaine avant d'obtenir son bâton d'argent.

«Oui, je l'avais remarqué, a admis le centre de 34 ans. Ce n'est pas quelque chose qui est trop important, mais évidemment, c'est un chiffre spécial. Mais je ne dois pas être trop contrarié.

«Je savais que j'avais la chance que ça m'arrive ici. Ce n'était pas dans les cartes. Ça ira à l'an prochain.»

Son meilleur hockey

Malgré tout, Malhotra connaît ses meilleurs moments depuis son arrivée à Montréal. Il a amassé trois points à ses cinq derniers matchs, une séquence entrecoupée par un séjour de sept matchs de suite dans les gradins. Il aurait aussi mérité un quatrième point mardi, en Floride, quand il s'est posté devant le filet adverse pour voiler la vue du gardien et permettre à Alexei Emelin de marquer.

«Il joue avec un plus haut niveau de confiance, constate l'entraîneur-chef Michel Therrien. Il passe du temps en zone offensive, il est toujours bon dans les mises au jeu. C'est un bon meneur dans notre formation, il a toujours eu la bonne attitude même quand il était laissé de côté. Il a la bonne attitude vis-à-vis de ses coéquipiers. Il a un bon passé. Ça n'a pas toujours été facile pour lui.»

«Ça fait du bien. Ce n'est pas mon rôle principal, mais c'est important de passer du temps en zone offensive, a ajouté Malhotra. Quand tu le fais, tu vas avoir des chances. C'est le temps en zone adverse qui est important pour nous.

«C'est important pour nous d'arriver en séries en force, de continuer à monter notre niveau. Il n'y a pas de bouton marche/arrêt. On doit arriver en séries en forme.»

En plus de ses récents succès offensifs, Malhotra vient au 2e rang de la LNH pour les mises en jeu gagnées à 59,4%, tout juste derrière le meneur, Patrice Bergeron (59,8%), des Bruins de Boston.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer