Sénateurs-Canadien: la bête noire frappe encore

  • Desharnais et Hammond (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Desharnais et Hammond

    Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 7
  • Dave Cameron surveille ses troupes (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Dave Cameron surveille ses troupes

    Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 7
  • Price et Plekanec défendent le but du Canadien (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Price et Plekanec défendent le but du Canadien

    Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 7
  • Les Sénateurs ont réussi à percer la défense (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Les Sénateurs ont réussi à percer la défense

    Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 7
  • Le but de Pacioretty en échappée (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le but de Pacioretty en échappée

    Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 7
  • P.K. Subban a trouvé le fond du filet également (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    P.K. Subban a trouvé le fond du filet également

    Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 7
  • Gilbert récupère la rondelle. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Gilbert récupère la rondelle.

    Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Heureusement pour le Canadien que les Sénateurs sont à sept points d'une place en séries, car on ne se trompe pas trop en parlant d'une bête noire.

Les hommes de Dave Cameron ont battu le Tricolore pour une troisième fois de suite, encore une fois par une marque décisive : 5-2.

Le CH subit un cinquième revers à ses six dernières sorties. Si le début de cette vilaine séquence pouvait s'expliquer par des matchs disputés sur les hostiles patinoires de la côte ouest, le raisonnement ne tient plus pour les deux derniers échecs, subis à la maison.

Les hommes de Michel Therrien menaient pourtant 2-0 après 20 minutes, mais ont vite vu la belle cohésion qu'ils affichaient en première période fondre comme neige au soleil.

Les Sénateurs, eux, retrouvent le chemin de la victoire avec - coïncidence ou non - le retour du surprenant Andrew Hammond devant le filet. Le gardien recrue avait montré une fiche de 7-0-1 en l'absence de Craig Anderson, et a poursuivi sur sa lancée. Reste à voir si les Sénateurs auront assez de temps pour rattraper le terrain perdu, avec seulement 16 matchs à disputer.

Début dynamique du CH

Blanchie mardi, limitée à un « vrai » but samedi à Phoenix, l'attaque du Canadien n'est pas restée en panne bien longtemps. Alex Chiasson a écopé d'une double mineure en début de match. L'avantage numérique du Tricolore a fini par trouver ses repères et Max Pacioretty fait dévier un boulet de P.K. Subban, au terme d'un bel échange de Brendan Gallagher à Andrei Markov. 

Le but a d'abord été donné à Subban. Pacioretty ignorait donc qu'il marquait son deuxième du match, quand il a déjoué Hammond en échappée à peine deux minutes plus tard, un but inscrit en désavantage numérique. Sur le jeu, Pacioretty n'a eu aucun mal à larguer le défenseur Patrick Wiercioch, dont la mobilité a clairement fait défaut.

Le premier entracte a visiblement relancé les Sénateurs, qui ont frappé deux fois en période médiane. Erik Karlsson a d'abord battu Carey Price sur un territoire à la trajectoire ascendante. En fin de période, c'est au tour de Jean-Gabriel Pageau, toujours aussi efficace contre le Tricolore, de se mettre en évidence. Le petit centre a explosé en zone adverse avant de remettre la rondelle devant le filet. Le disque a dévié sur le patin d'Erik Condra, pour le but.

L'effondrement du CH s'est concrétisé au dernier vingt. Le but de Mark Stone, dès la deuxième minute, a constitué un premier pas en ce sens. Un but marqué en avantage numérique, pendant une punition à Tomas Plekanec provoquée par... Pageau!

Mais l'incapacité des Montréalais à profiter d'une supériorité numérique de quatre minutes leur a visiblement coupé les jambes. D'ailleurs, Karlsson a marqué son deuxième du match au moment même ou le joueur puni, Matt Puempel, sortait du banc des punitions.

Marc Méthot a ajouté à la marque pour les Sénateurs, qui ont maintenant inscrit 13 buts à leurs trois derniers matchs contre leurs plus proches rivaux de la LNH.

Le CH tentera de retrouver ses repères à l'entraînement aujourd'hui. En fait, il a intérêt à y parvenir, car ce sont deux des grosses pointures de l'Est qui l'attendent pour les deux prochains matchs : les Islanders et le Lightning, à l'étranger dans les deux cas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer