Parenteau de retour, Therrien réplique

Pierre-Alexandre Parenteau devrait jouer au sein du deuxième trio... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pierre-Alexandre Parenteau devrait jouer au sein du deuxième trio ce soir, à la droite d'Alex Galchenyuk et de Tomas Plekanec.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le purgatoire de Pierre-Alexandre Parenteau est terminé. L'attaquant réintégrera la formation du Canadien ce soir, pour le duel contre les Sénateurs d'Ottawa, à Montréal.

Parenteau s'est exercé au sein du deuxième trio ce matin, à la droite d'Alex Galchenyuk et de Tomas Plekanec.

Son retour au jeu survient deux jours après la publication d'un message sur Twitter de l'agent de Parenteau, Allan Walsh. «Montréal est en léthargie offensive et PA Parenteau, avec 196 points à ses 4 dernières saisons, est laissé de côté», a-t-il écrit, pendant que le Canadien était blanchi par le Lightning de Tampa Bay.

Le message a visiblement mis Parenteau mal à l'aise, du moins publiquement. «Pas de commentaire. Si vous voulez lui parler, vous pouvez l'appeler», a-t-il dit au sujet de Walsh.

Michel Therrien, lui, a tourné le tout à la blague.

«Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais on a reçu un tweet de son agent, donc on s'est mis à y penser sérieusement. Farce à part, il y a toujours un moment pour rentrer un joueur et le moment est idéal pour rentrer P.-A. ce soir», a dit l'entraîneur-chef.

Une saison à sauver

Parenteau entend maintenant sauver sa saison, en deçà des attentes de tous, y compris des siennes.

«Quinze matchs, ce n'est pas beaucoup, mais c'est du temps en masse pour me retrouver. Je n'ai pas connu la saison que je voulais jusqu'ici. Avant de me blesser, je ne pense pas que je jouais au niveau dont je suis capable. Il me reste 15 matchs pour me reprendre, j'ai l'intention de faire ça.»

Le Québécois compte six petits buts et neuf passes en 41 matchs, pour 15 points. En plus de sa léthargie, il y a eu cette vilaine commotion cérébrale qui lui a fait rater l'essentiel des mois de janvier et février. Il n'a pas marqué à ses 17 derniers matchs, mais en raison de ses nombreuses absences, son dernier but remonte au 28 novembre.

«Ça me manque de produire. J'ai produit toute ma carrière, mais ici, ça n'a pas été le cas. Il y a plusieurs facteurs, mais je ne cherche pas d'excuse. Quand j'ai ma chance, je dois en profiter», a-t-il répondu.

Reste à voir si sa chance durera plus longtemps qu'à son dernier retour. Le 2 mars dernier, il réintégrait la formation, pour ne jouer que 10 minutes, avant d'être retranché lors des quatre matchs suivants.

«Ce n'est pas à moi de décider (de mon utilisation). Mais je sais ce dont je suis capable si on me donne ma chance.»

Un plateau pour Gonchar

Selon les trios observés, Brian Flynn et Many Malhotra seront laissés de côté, tandis que Mike Weaver et Alexei Emelin (blessé) subiront le même sort à la ligne bleue.

Parlant de défenseurs, Sergei Gonchar disputera le 1300e match de sa carrière dans la LNH.

Contre Hammond

Chez les Sénateurs, le gardien Andrew Hammond sera de retour devant le filet, après avoir vu Craig Anderson obtenir les deux derniers départs.

Anderson a accordé sept buts à ses deux derniers matchs, sur 68 tirs, après avoir raté plus d'un mois en raison d'une blessure à une main. Hammond, lui, a présenté un dossier de 7-0-1 au cours de ses huit premiers départs dans la LNH. Il avait justement amorcé cette séquence contre le Canadien, le 18 février dernier.

Les trios du Canadien à l'entraînement

AGCAD
PaciorettyDesharnaisGallagher
GalchenyukPlekanecParenteau
EllerDe La RoseSmith-Pelly
PrustMitchellWeise

En défense

DGDD
MarkovSubban
GilbertPetry
BeaulieuGonchar
Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer