Carey Price pourrait battre un record vieux de 46 ans

Carey Price et T.J. Oshie... (Photo archives AP)

Agrandir

Carey Price et T.J. Oshie

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(St-Louis) Carey Price pourrait établir un record d'équipe vieux de 46 ans, ce soir, alors qu'il tentera d'inscrire une neuvième victoire consécutive à l'étranger. Mais pour y arriver, le Canadien et lui devront prendre la mesure des Blues de St-Louis, une équipe qui ne connaît peut-être pas ses meilleurs moments, mais qui demeure une puissance indéniable de la Ligue nationale.

En l'emportant, Price éclipserait la marque de Rogatien Vachon, qui avait enregistré huit victoires sur la route durant la saison 1968-1969.

«En ce qui a trait aux honneurs individuels, ce n'est que le début pour Carey, il lui reste tellement de bonnes saisons devant lui», a commenté le défenseur P.K. Subban.

En marge de cet affrontement face aux Blues, qui n'ont remporté que quatre de leurs huit derniers matchs, toute l'attention était portée sur l'échange qui a permis au Tricolore de mettre la main sur l'attaquant Devante Smith-Pelly en retour de l'ailier Jiri Sekac.

Tout en rappelant que de tels échanges font partie de la business, Lars Eller a indiqué que Sekac avait de belles habiletés et qu'il n'avait aucun doute que ce dernier deviendrait un jour un bon joueur dans la LNH.

En attendant, toutefois, le CH met la main sur un ardent travailleur qui va mettre beaucoup de pression sur l'adversaire et qui viendra combler un besoin chez le Canadien. Brendan Gallagher, qui a été un coéquipier de Smith-Pelly au sein d'Équipe Canada junior en 2010, en a dit grand bien.

«Je me souviens de lui comme d'un joueur très physique, a dit Gallagher. Il s'était blessé durant le tournoi et son absence nous avait fait mal. Il apportait beaucoup d'énergie à chaque match et terminait toutes ses mises en échec et créait beaucoup de rythme pour l'équipe grâce à son échec-avant.

«Il a connu beaucoup de succès en pratiquant un certain style et je suis sûr que ça n'a pas changé.»

La transaction n'aura pas d'impact immédiat sur la composition des trios puisqu'à l'entraînement, hier, Sekac était le 13e attaquant du Canadien. Étant donné que Michel Therrien n'a pas déployé de trios à l'entraînement matinal, on peut présumer qu'aucun changement ne sera apporté.

Les trios probables du Canadien

AGCAD
PaciorettyDesharnaisGallagher
EllerPlekanecGalchenyuk
PrustDe La RoseWeise
BournivalMalhotraThomas

En défense

GD
MarkovSubban
BeaulieuGilbert
TinordiPateryn

À noter que Pierre-Alexandre Parenteau, tout comme le défenseur Sergei Gonchar, ont participé à l'exercice matinal mais ne seront pas de retour en uniforme.

Du côté des Blues, Ken Hitchcock fera confiance au jeune gardien Jake Allen plutôt qu'à son numéro un Brian Elliott qui, de l'aveu même de l'entraîneur «a des hauts et des bas typiques de notre équipe». 

De nouveaux trios concoctés hier permettront, espère Hitchcock, de remettre les siens sur le sentier de la victoire.

Les trios probables des Blues

AGCAD
BerglundBackesOshie
SteenLehteraTarasenko
SchwartzStastnyJaskin
OttGocReaves

En défense

GD
BouwmeesterPietrangelo
GunnarssonLindbohm
JackmanCole

Le match débute à 20h, heure du Québec.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Canadien 5 - Blues 2 (final)

    Clavardages

    Canadien 5 - Blues 2 (final)

    Relisez le clavardage du match entre le Canadien et les Blues de St. Louis avec nos journalistes Guillaume Lefrançois et Marc Antoine Godin. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer