Déjà un 10e match pour Jacob De La Rose

À 19 ans, Jacob De La Rose taille... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

À 19 ans, Jacob De La Rose taille déjà sa place dans l'alignement du Tricolore.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jacob De La Rose devrait disputer ce soir son 10e match de la saison avec le Canadien, ce qui a un certain impact au point de vue de son statut contractuel avec l'équipe.

En tant que joueur européen n'évoluant pas dans le circuit junior canadien, l'attaquant de 19 ans pouvait se développer cette année dans la Ligue américaine sans que son premier contrat professionnel n'entre en fonction.

Toutefois, comme tous les joueurs de 18 ou 19 ans, il n'est pas à l'abri du fait que la première année de son contrat se déclenche dès son 10e match dans la LNH.

L'impact net, c'est que De La Rose aura droit à un nouveau contrat une année plus tôt que prévu, soit au terme de la saison 2016-2017.

S'il avait un peu moins impressionné ses patrons, il y a fort à parier que Marc Bergevin et Michel Therrien auraient une bonne discussion aujourd'hui même, à savoir si le Suédois de 19 ans ne devait pas être renvoyé à Hamilton et qu'on évite ainsi son 10e match.

Or, il a joué plus de 14 minutes au cours des 4 dernières rencontres et semble avoir gagné très rapidement la confiance des entraîneurs.

Cela étant dit, même si son contrat entre en vigueur, une disposition de la convention collective fait en sorte que De La Rose ne deviendra pas joueur autonome sans compensation une année plus tôt. Voici pourquoi.

Le statut de joueur autonome sans compensation est donné aux joueurs sans contrat âgés de 27 ans ou plus, ou alors à ceux qui comptent sept «saisons accumulées» dans la LNH. Or, la convention collective considère une «saison accumulée» comme une étant saison où le joueur a fait partie de la formation pour 40 matchs ou plus. Les matchs ratés à cause d'une blessure sont comptabilisés.

À ce stade-ci de la saison, De La Rose ne peut engranger qu'un maximum de 33 matchs avec le Canadien. Ce ne sera donc pas considéré comme une «saison accumulée».

L'an dernier, les Predators de Nashville avaient cédé Filip Forsberg à la Ligue américaine après le Mondial junior. Son contrat était entré en vigueur après 10 matchs, mais ça n'avait pas été considéré comme une «saison accumulée».

Les Bruins de Boston, eux, se sont compromis davantage à l'égard de David Pastrnak cette année. Après avoir tergiversé un moment, le DG Peter Chiarelli a finalement décidé en janvier que les Bruins avaient besoin de la vitesse du Tchèque de 18 ans et a établi que Pastrnak passerait le reste de la saison à Boston. À moins d'un revirement de situation, il franchira le cap des 40 matchs dans la formation des Bruins et comptera alors sa première «saison accumulée».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer