• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Match extérieur: une «belle carte postale» pour Montréal 

Match extérieur: une «belle carte postale» pour Montréal

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a bien accueilli... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a bien accueilli le projet de Geoff Molson qui envisage d'organiser un match extérieur sur l'île Notre-Dame.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Organiser un match de hockey extérieur au parc Jean-Drapeau en 2017 offrirait une splendide carte postale pour Montréal en pleines festivités du 375e, estime Denis Coderre. Appuyant le projet de Geoff Molson, le maire espère même voir le Canadien affronter - «battre» - Boston ou Toronto.

Denis Coderre a bien accueilli jeudi le projet de Geoff Molson qui envisage d'organiser un match extérieur sur l'île Notre-Dame. «Je suis bien d'accord avec ça. Quand est-ce qu'on commence?», a lancé le maire, lors d'un point de presse.

«Montréal, c'est la Mecque du hockey. C'est la chose à faire.»

Denis Coderre

Grand amateur du Canadien, il est convaincu du succès d'un tel projet. «Il va y avoir du monde, c'est sûr. Et avec Montréal [en arrière-plan], je m'imagine bien la carte postale.» Tout comme les images émanant du festival Osheaga ou de la Formule 1, un match extérieur offrirait une splendide vitrine pour la métropole québécoise. Il se dit d'ailleurs prêt à faciliter la tenue en raison des retombées économiques potentielles.

Emballé par le projet, Denis Coderre a même déjà en tête qui il aimerait voir le Canadien affronter lors de ce match extérieur. «Comme on va battre Boston en 2016, on pourrait les rebattre en 2017, eux ou Toronto», a-t-il avancé.

Le meilleur site

De tous les endroits où ce match extérieur pourrait être organisé, Denis Coderre estime que le parc Jean-Drapeau représente le meilleur site. «Ma préférence, c'est vraiment là. On peut mettre de 40 000 à 60 000 personnes. Il y a déjà beaucoup d'événements là, comme la Fête des neiges, alors c'est un naturel. Vous avez tous les atouts pour avoir un bel événement.»

Tout comme Geoff Molson, Denis Coderre juge lui aussi que le site de l'ancien hippodrome pose problème quant à l'accessibilité en transport en commun. «Je me rappelle du spectacle de U2 et que, au niveau du métro, c'est un peu plus difficile.»

Quant au stade Percival-Molson, où jouent les Alouettes, celui-ci n'offre pas suffisamment de sièges assis. «Honnêtement, il est trop petit. Il faut au moins 40 000 personnes.»

Au-delà des retombées économiques potentielles qui font saliver le maire, l'amateur de hockey en Denis Coderre dit avoir bien hâte «de voir P.K. Subban avec une tuque à Montréal».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer