Phil Kessel rétrogradé sur le quatrième trio

Phil Kessel devant Peter Horachek, le 9 janvier... (Photo: PC)

Agrandir

Phil Kessel devant Peter Horachek, le 9 janvier dernier.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Toronto

Puisque Peter Horachek ne pouvait rétrograder la moitié de son équipe, l'entraîneur-chef par intérim des Maple Leafs de Toronto a donc décidé d'envoyer un message à ses joueurs en mutant Phil Kessel sur le quatrième trio.

Kessel s'est entraîné auprès de David Booth et de Trevor Smith mercredi matin, au lendemain d'un match lors duquel il s'est retrouvé sur la glace pour quatre buts des Rangers de New York, dans un revers de 5-4 des Maple Leafs.

Horachek a reconnu qu'il «n'était pas très heureux» du rendement de Kessel, mais il a rappelé que le problème ne se limitait pas à l'attaquant étoile, et que tous les joueurs devaient afficher un plus grand désir de vaincre.

Horachek espère que les changements apportés attireront l'attention des joueurs, après une performance qu'il a qualifiée de «terrible» de la part de tous les membres de la formation.

Avec Kessel sur la quatrième ligne d'attaque, Richard Panik occupait le flanc droit en compagnie de James van Riemsdyk et Tyler Bozak, bien qu'à en juger par le match de mardi, ces trois joueurs forment en fait le deuxième trio, derrière l'unité composée de Daniel Winnik, Nazem Kadri et Mike Santorelli.

Van Riemsdyk, Bozak et Kessel ont été sur la patinoire pour trois des buts des Rangers, dont un alors que ces derniers jouaient à court d'un homme, avant d'être séparés vers la fin de la rencontre. À l'origine, Horachek a affirmé qu'il avait déplacé Kessel pour l'éloigner d'un rival défensif coriace, mais il était très évident, au lendemain de son geste, que cette rétrogradation avait une signification beaucoup plus large.

«Notre trio en particulier n'a pas suffisamment bien joué pour se trouver sur la glace hier soir (mardi), a déclaré Bozak, le seul membre de cette unité à avoir rencontré les médias mercredi.

«Chaque fois que nous étions sur la patinoire, nous accordions des chances de marquer, sans en provoquer de notre côté. Les entraîneurs ont donc décidé d'apporter des changements aux trios, et souhaitons qu'ils nous donnent un deuxième souffle.»

Kessel, qui a pris congé des journalistes après le match, a de nouveau refusé de leur parler après l'entraînement mercredi. Quant à van Riemsdyk, il subissait des traitements, selon un porte-parole.

Horachek sait que Kessel n'aime pas échanger avec les médias, mais a ajouté que «tout le monde a certaines responsabilités à cet égard».

Outre la rétrogradation de Kessel, les Maple Leafs ont appris que l'attaquant Joffrey Lupul ratera au moins les trois prochains matchs de l'équipe, incluant celui de samedi au Centre Bell, après avoir aggravé une blessure au bas du corps qui l'avait forcé à rater 11 rencontres.

Les Maple Leafs visiteront les Islanders de New York jeudi et accueilleront les Panthers de la Floride mardi prochain.

Le capitaine Dion Phaneuf devrait rater une huitième partie consécutive en raison d'une blessure à une main, et Horachek ne pouvait préciser à quel moment le vétéran défenseur pourrait renouer avec l'action.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer