• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Jets: l'avenir d'Evander Kane avec l'équipe soulève des questions 

Jets: l'avenir d'Evander Kane avec l'équipe soulève des questions

Evander Kane... (PHOTO ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Evander Kane

PHOTO ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Judy Owen
La Presse Canadienne

Evander Kane est de retour sous les projecteurs, et pour les mauvaises raisons.

Kane a raté l'entraînement de jeudi, deux jours après avoir été laissé de côté lors de la défaite de 3-2 des Jets de Winnipeg en prolongation face aux Canucks de Vancouver. L'entraîneur-chef Paul Maurice a déclaré que Kane devait rencontrer les médecins de l'équipe pour obtenir un diagnostic en lien avec une blessure qui le dérange depuis le début de la saison.

Les Jets ont placé le nom de Kane sur la liste des blessés, rétroactivement à lundi. Cette décision signifie qu'il ratera la rencontre de vendredi contre les Blackhawks de Chicago et celle de dimanche face à l'Avalanche du Colorado. L'attaquant pourrait revenir au jeu mardi pour le match face au Wild du Minnesota. On ne connaît toujours pas la nature de sa blessure.

Pour occuper sa place au sein de la formation, les Jets ont rappelé Patrice Cormier de leur club-école de St. John's, dans la Ligue américaine.

Les spéculations quant à l'avenir de Kane avec l'organisation se sont intensifiées depuis qu'il n'a pas pris part à la rencontre de mardi à Vancouver, sa ville d'origine. En point de presse d'après-match, Maurice avait dit qu'il s'agissait de sa décision et qu'il n'élaborerait sur le sujet.

Il n'a pas fourni plus de détails, jeudi, lorsque le quotidien Winnipeg Free Press a rapporté que Kane avait été laissé de côté parce qu'il n'avait pas respecté le code vestimentaire de l'équipe. Il aurait porté un survêtement d'entraînement au lieu d'un complet pour participer à une réunion d'équipe.

«Je sais que lorsque je dis que c'est une décision de l'entraîneur, ça ouvre la porte à de nombreuses spéculations, mais je peux vivre avec ça», a déclaré Maurice.

Une source a confirmé jeudi, que Kane avait eu une discussion animée avec ses coéquipiers dans la journée, et que le défenseur Dustin Byfuglien avait lancé le survêtement de Kane dans les douches. La même personne a confirmé que le jeune attaquant n'était pas monté à bord de l'autobus de l'équipe pour se rendre à l'aréna.

Selon ce qui a été rapporté, les dirigeants de l'équipe n'ont pu rejoindre Kane jusqu'à une heure avant le match. Il leur aurait alors annoncé qu'il ne jouerait pas.

L'agent de Kane, Craig Oster, a fait savoir qu'il allait commenter la situation vendredi.

Les Jets aimeraient bien se passer des distractions alors qu'ils sont mêlés à la course aux séries éliminatoires. Ils occupent présentement le septième rang dans l'Association ouest, deux points devant les Canucks. Ces derniers ont cependant disputé quatre matchs de moins et accueillent les Sharks de San Jose jeudi soir.

Les Jets ont signé cinq victoires de suite avant la pause du match des Étoiles, mais ont par la suite encaissé cinq revers consécutifs. Durant cette séquence, ils n'ont obtenu qu'un point, lors de la défaite en prolongation contre les Canucks.

Le retrait de Kane de la formation a obligé Maurice à jongler avec ses trios. Il a décidé d'envoyer Byfuglien à l'attaque, lui qui avait exprimé son désir de demeurer à la ligne bleue, le mois dernier.

«Ce n'est évidemment pas la position idéale pour moi présentement, a dit Byfuglien, jeudi. Mais nous sommes une équipe et nous avions besoin de quelqu'un pour combler ce manque, je suis donc l'heureux élu.»

Kane a amassé 22 points, dont 10 buts, en 37 matchs cette saison. Il avait aussi raté un match contre les Maple Leafs de Toronto la saison dernière, après que Maurice l'eut envoyé sur la passerelle pour une raison toujours inconnue.

Le joueur de 23 ans a aussi soulevé des interrogations lorsqu'il a publié des photos sur les médias sociaux le mettant en vedette dans diverses situations avec des piles d'argent.

Alors que les coéquipiers de Kane se sont efforcés de ne rien révéler quant aux plus récents évènements, ils ont tout de même reconnu que tous les joueurs devaient respecter les règlements.

«Il y a des standards auxquels tous doivent se plier, a commenté l'attaquant Blake Wheeler. Nous sommes des professionnels. Nous faisons beaucoup d'argent.

«On s'attend à ce que nous respections certaines normes, et c'est de cette manière dont nous devons agir. C'est comme ça. Si tu n'es pas d'accord, il y a d'autres endroits où tu peux aller. C'est la manière dont nous faisons les choses.»

On a aussi demandé à Wheeler s'il croyait que quelqu'un qui ne respectait pas les règles laissait tomber ses coéquipiers.

«Oui, il faut suivre les règles. C'est la manière de faire», a-t-il conclu.

.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer