• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > La guérison de Gordie Howe est «incroyable» selon son fils 

La guérison de Gordie Howe est «incroyable» selon son fils

Gordie Howe... (Photo: PC)

Agrandir

Gordie Howe

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Donna Spencer
La Presse Canadienne
Calgary

Gordie Howe va si bien après sa greffe de cellules souches que son fils aimerait que le membre du Temple de la renommée subisse à nouveau le traitement.

Howe a été victime de deux attaques cardiaques à la fin de la dernière année.

Marty Howe a indiqué que son père n'avait plus beaucoup de temps à vivre lorsque la famille a décidé de l'amener au Mexique le mois dernier pour une greffe de cellules souches.

Il ajoute que son père peut maintenant marcher, que son élocution s'améliore et qu'il a regagné le poids qu'il avait perdu.

«Il va tellement mieux, a déclaré Marty, mardi à Calgary. Nous sommes vraiment heureux qu'il soit encore avec nous. J'espère qu'il pourra avoir un autre traitement d'ici deux mois. J'espère, s'il continue d'aller aussi bien, qu'il sera en mesure de voyager de nouveau pour se rendre à quelques évènements et permettre aux gens de le voir une autre fois.»

Gordie Howe, surnommé «Mr Hockey», détient le record de la LNH pour le plus haut total de matchs joués (1767) et de saisons disputées (26).

Ses 801 buts en carrière le placent au deuxième rang de l'histoire à ce chapitre, derrière Wayne Gretzky (894).

Howe et Gretzky doivent être présents à un évènement qui aura lieu le 6 février à Saskatoon. Il s'agira d'un test pour savoir comment la légende réagit aux voyages.

L'homme de 86 ans a remporté la Coupe Stanley à quatre occasions durant les 25 saisons qu'il a passées avec les Red Wings de Detroit. Il a aussi enfilé l'uniforme des Whalers d'Hartford.

Howe souffre de démence, et la greffe de cellules souches ne devrait pas permettre de soigner cette maladie.

«Ce n'est pas un traitement, a expliqué Marty, mais ça prolonge sa vie et l'améliore grandement.»

Gordie Howe vit à Lubbock, au Texas, avec sa fille Cathy Purnell. Ce qui semblait être une régression à son retour du Mexique a été causé par la déshydratation, a expliqué Marty.

«La chose la plus problématique était sa déglutition, a-t-il ajouté. Avec la démence, le cerveau oublie comment le faire. Il en était à ce point.

«Il avait perdu tellement de poids. Il pesait 175 livres. Il ne ressemblait pas au Gordie Howe que tout le monde connaît. Il commençait à partir lentement.»

La famille a été approchée par l'entreprise Stemedica Cell Technologies située à San Diego, en Californie, qui lui a parlé de l'essai clinique sur les cellules souches. Le traitement n'est pas encore approuvé aux États-Unis.

«Nous avons pris la chance, et les résultats ont été assez incroyables, a dit Marty. Il n'a pas été capable de marcher pour se rendre au traitement et il marchait à bord de l'avion au retour. C'est incroyable.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer