Carey Price blessé, Joey MacDonald rappelé

Carey Price... (Photo La Presse)

Agrandir

Carey Price

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien a annoncé que Carey Price souffre d'une blessure au haut du corps et que son état sera réévalué sur une base quotidienne.

L'équipe a également rappelé de Hamilton le vétéran gardien Joey MacDonald. À l'heure actuelle, il serait étonnant que Price soit en uniforme samedi, contre les Islanders de New York, même si son état ne suscite pas de grandes inquiétudes dans l'entourage de l'équipe.

Price était en uniforme jeudi à Ottawa, mais a agi comme auxiliaire à Dustin Tokarski, dans la défaite de 4-1 aux mains des Sénateurs d'Ottawa. Il avait même pris part à l'échauffement d'avant-match.

À son dernier match, mercredi à Columbus, Price avait été victime d'une collision avec l'attaquant des Blue Jackets Matt Calvert, qui avait été poussé par Max Pacioretty. Il pourrait avoir été blessé sur cette séquence.

Michel Therrien s'adressera aux médias montréalais demain matin, après l'entraînement à Brossard.

Matchs à domicile

Le Canadien va amorcer samedi une séquence au cours de laquelle il va disputer 10 de ses 12 prochains matchs au Centre Bell, incluant ses trois prochains. C'est une belle occasion pour lui de consolider sa place parmi les équipes du haut de pavé de l'Association Est.

Au cours de la dernière semaine, le Tricolore a constaté combien les choses peuvent changer rapidement dans la LNH. Ayant subi trois défaites en quatre matchs depuis son périple parfait de cinq victoires, le voilà campé en quatrième position de l'association, cinq points devant les Rangers de New York qui occupent le huitième rang.

La lutte s'annonce féroce au cours de la deuxième moitié de saison, comme l'illustre l'écart de seulement huit points, avant vendredi, entre les équipes de première - le Lightning de Tampa Bay (60 points) - et de huitième (52) places.

SOS attaque

L'attaque devra se secouer les puces afin que l'équipe fasse belle figure au cours de ce séjour à la maison prolongé. Michel Therrien était insatisfait du manque d'attaque de ses troupiers cette semaine, avant la série de deux matchs en deux soirs à l'étranger. Malgré la victoire acquise à Columbus, mercredi, l'entraîneur est rentré d'Ottawa fort mécontent, jeudi soir. Pour qu'il ait pris la peine de relever publiquement que sept attaquants n'avaient pas obtenu de tir au but contre les Sénateurs, à l'issue de la défaite de 4-1, c'est qu'il était réellement de mauvaise humeur.

Heureusement pour l'équipe que Max Pacioretty connaît une fructueuse séquence. Rendu à 21 buts grâce à une séquence de six matchs avec au moins un filet, l'Américain a réussi cinq des six derniers buts de l'équipe.

Il est donc permis de croire que Therrien ait profité du congé d'entraînement du CH vendredi afin de mijoter d'autres remaniements. C'est ce qu'on constatera au retour des joueurs sur la glace, samedi matin. L'entraîneur n'est pas du genre patient, et c'est compréhensible. Jeudi déjà, Therrien avait ramené Alex Galchenyuk à l'aile et repositionné David Desharnais au centre.

Galchenyuk n'a pas marqué depuis le 20 décembre, soit dans ses neuf derniers matchs. Face aux Sénateurs, il a mal amorcé la soirée au rayon des mises en jeu, n'en remportant aucune en première période, ce qui a contribué à sa mutation.

Après avoir reçu les Islanders, le Canadien va tomber en pause, mardi soir, à la suite de la visite des Predators de Nashville qui manquent les services de leur as gardien Pekka Rinne. L'équipe va reprendre ses activités le mardi suivant en recevant la visite des Stars de Dallas. Elle va par la suite jouer devant son public dans sept de ses neufs matchs échelonnés jusqu'au 14 février.

- Avec Robert Laflamme, La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer