La vague jeunesse pourrait emporter Manny Malhotra

Manny Malhotra pourrait être à nouveau laissé de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Manny Malhotra pourrait être à nouveau laissé de côté, samedi, contre les Penguins de Pittsburgh.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

La vague jeunesse qui déferle sur le Canadien depuis le début de la saison pourrait bien emporter un autre vétéran au cours des prochains jours.

Manny Malhotra ignore s'il devra passer son tour samedi contre les Penguins de Pittsburgh, mis le rappel de l'attaquant Christian Thomas des Bulldogs de Hamilton jeudi soir semble être de très mauvais augure pour lui.

Sven Andrighetto a alterné avec Malhotra sur le quatrième trio, en compagnie de Michaël Bournival et de Thomas, vendredi à l'entraînement. Lorsqu'on a demandé à Therrien s'il était tenté de réunir ces trois jeunes joueurs ensemble samedi, il n'est pas passé par quatre chemins et a répondu, sourire en coin: «oui, c'est très tentant».

Therrien a cependant refusé de confirmer la présence de Thomas au sein de la quatrième unité contre les Penguins, même si son insertion correspond au message qu'il martèle depuis plusieurs semaines déjà. Dale Weise, qui a longtemps été étiqueté comme étant un joueur de quatrième trio, s'est en quelque sorte fait le porte-parole de l'entraîneur vendredi.

«Tu as besoin de quatre trios complets, a admis Weise. [...] De toute évidence, la direction souhaite que notre quatrième trio cette saison soit plus offensif. Il te faut absolument quatre trios complets si tu souhaites aller loin en séries éliminatoires.»

C'est dans ce contexte que s'amène Thomas, qui compte jouer de la même façon qu'à Hamilton pour connaître du succès avec le grand club.

«Peu importe mon trio, je vais prôner mon style de jeu. J'ai été rappelé pour une raison, et je ne changerai pas ma façon de jouer. J'utiliserai ma vitesse et je dois lancer au filet», a dit le Torontois, qui a marqué neuf buts et récolté cinq aides en 29 matchs avec le club-école cette saison.

Son intégration à l'équipe sera d'autant plus facile qu'il a déjà évolué à Hamilton en compagnie d'Andrighetto et Bournival.

«Ça fait deux ans que je joue avec Andrighetto, et j'ai brièvement joué avec Bournival lorsqu'il a été assigné à Hamilton, a rappelé Thomas. À Hamilton, nous ne choisissons pas vraiment avec qui nous jouons, et je crois que c'est la même chose ici. Mais c'est bien de les avoir dans ce vestiaire.»

Malhotra, le diplomate

Le ménage à quatre qui se dessine à l'horizon au sein du quatrième trio pourrait créer une saine compétition entre coéquipiers, foi de Bournival.

«Christian, c'est un gars rapide, qui possède de bonnes mains et un bon tir, a résumé Bournival. Tout le monde veut jouer, et je pense que [l'arrivée de Thomas] est une bonne chose puisqu'elle va nous pousser à performer davantage.»

En ce sens, Therrien a semblé vouloir fouetter Malhotra en point de presse après la séance d'entraînement.

«Il fait de bonnes choses. Il excelle aux mises en jeu, il écoule les pénalités et il prend ses responsabilités en défensive, a-t-il énuméré. Mais il faut regarder l'ensemble. Nous voulons des joueurs qui sont plus impliqués aux deux extrémités de la patinoire.»

Le principal intéressé, qui n'a qu'une mention d'aide en 38 matchs, a préféré éviter la controverse en jouant la carte de la diplomatie, même s'il a reconnu qu'il vit des moments frustrants.

«J'ai déjà connu ça auparavant dans ma carrière. Évidemment, tout le monde veut contribuer en attaque. Mais si je me frustre et que je laisse ça affecter les autres aspects de mon jeu, ça ne m'aidera pas», s'est-il limité à dire.

D'autre part, même si le Canadien nie que Pierre-Alexandre Parenteau ait été victime d'une commotion cérébrale après avoir encaissé une percutante mise en échec le 2 janvier contre les Devils du New Jersey, il ne sera pas en uniforme samedi soir.

Le Québécois se rapproche cependant d'un retour au jeu puisqu'il a patiné en solitaire pour une troisième journée d'affilée vendredi. Il a ensuite décoché quelques tirs en direction de Carey Price et Dustin Tokarski, au début de la séance d'entraînement régulière de l'équipe, avant de retraiter vers le vestiaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer