2014, année faste pour le Canadien

Le Canadien a terminé 2014 avec quatre victoires... (Photo Bernard Brault, Archives La Presse)

Agrandir

Le Canadien a terminé 2014 avec quatre victoires de suite, et avec sept victoires à ses 10 derniers matchs.

Photo Bernard Brault, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SUNRISE) En concluant son année 2014 avec une victoire de 2-1 sur les Panthers de la Floride à Sunrise, le 30 décembre, le Canadien a mis la touche finale à une année dont les résultats sont allés au-delà des prévisions les plus optimistes.

Ce que l'on retiendra de 2014 dans le camp montréalais, c'est avant tout ce printemps magique, qui aura permis au club de disposer du Lightning de Tampa Bay au premier tour des séries, pour ensuite aller surprendre les Bruins de Boston au tour suivant, incluant une victoire émotive sur la patinoire des grands rivaux lors d'un septième match disputé sous le signe de l'intensité. 

Le printemps magique du Canadien s'est arrêté lors d'un sixième match à New York, au cours d'une série finale de l'Est perdue face aux Rangers. Mais cette défaite ne vient pas effacer les progrès affichés par un club qui semble enfin engagé sur la voie du succès. 

Au cours de 2014, les souhaits du Canadien se sont réalisés, presque un à un: Carey Price est devenu le gardien de premier plan que l'organisation espérait au repêchage de 2005, Max Pacioretty est devenu un attaquant fiable et constant en zone adverse (39 buts la saison dernière, un sommet pour lui en carrière), et PK Subban est devenu le défenseur que le club souhaitait, lui qui a été récompensé et qui a dit oui à un nouveau contrat de neuf millions de dollars par saison pour les huit prochaines années à l'été. 

Avec une récolte de 50 points à ses 37 premiers matchs pour 2014-15, le Canadien rappelle au monde du hockey que le printemps dernier ne fut pas qu'un simple coup de chance. 

«Nous avons prouvé que nous sommes capables de nous battre face à l'adversité, a soutenu l'attaquant Lars Eller au terme de la victoire à Sunrise mardi soir. J'ai du mal à identifier un seul moment marquant de 2014, mais ce sont les grosses victoires que je retiens.»

Brendan Gallagher, lui, n'a aucun mal à se souvenir d'un moment marquant pour l'année qui s'achève. 

«Le soir du septième match de notre série contre les Bruins à Boston, se souvient le petit attaquant. Je me rappelle que j'étais assis au banc avec Max Pacioretty... on regardait le pointage au tableau, on regardait les secondes qui s'écoulaient, et on avait du mal à y croire! C'était immense.»

Le Canadien a donc terminé 2014 avec quatre victoires de suite, et avec sept victoires à ses 10 derniers matchs. Ces bons résultats permettent à l'équipe de trôner au sommet dans l'Association de l'Est, à égalité avec le Lightning de Tampa Bay, qui a toutefois disputé un match de plus. 

La formation montréalaise, qui profite d'un congé en Floride en ce 31 décembre, va mettre le cap sur le New Jersey demain, en vue de son premier match de 2015, le 2 janvier contre les Devils. Le lendemain, le Canadien sera à Pittsburgh pour y affronter les Penguins. Son premier match de 2015 à domicile sera celui du 6 janvier contre le Lightning, un choc qui pourrait être un avant-goût de ce que l'on verra lors des prochaines séries dans l'Est. 

D'ici là, si le Canadien maintient le rythme, il pourra dépasser sa récolte de 100 points, obtenue la saison dernière. La magie de 2014 n'a peut-être pas fini d'opérer après tout.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer