Duclair-Lehkonen: la revanche du négligé

Anthony Duclair a présentement une longueur d'avance sur... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE)

Agrandir

Anthony Duclair a présentement une longueur d'avance sur les joueurs de la cuvée 2013 du Tricolore.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré un talent indéniable, Anthony Duclair a vu les 30 équipes de la LNH le bouder lors des deux premières rondes en 2013.

Duclair a été victime d'une vilaine blessure à la cheville à son année de repêchage et certains craignaient aussi des problèmes de comportement.

Le Canadien a choisi cinq joueurs avant lui: Michael McCarron en première ronde, Jacob De La Rose, Zachary Fucale et Artturi Lehkonen en deuxième ronde, et Connor Crisp en troisième.

McCarron n'a pas été retenu par l'équipe américaine. Crisp joue le rôle de dur à cuire chez les Bulldogs de Hamilton. De La Rose, capitaine de la Suède, a aidé son pays à vaincre la Russie hier, et il est l'un des meilleurs compteurs du tournoi. Fucale gardait le filet du Canada hier soir.

Lehkonen, le capitaine de la Finlande, avait la lourde tâche de porter l'attaque de son club sur ses épaules contre l'équipe canadienne. Duclair, qui, à la surprise générale, a mérité un poste avec les Rangers de New York cette année, forme un trio canadien fantastique avec Sam Reinhart et Max Domi, deux hauts choix au repêchage.

Dans un match nettement plus serré que les deux premiers du Canada, Lehkonen a été l'un des attaquants les plus menaçants de son club. En première seulement, il a lancé cinq fois en direction de Fucale.

Il a eu l'honneur de marquer le seul but de son équipe en fin de deuxième à la suite d'une bourde du défenseur Samuel Morin, qui a perdu la rondelle alors que l'espoir du CH fonçait sur lui. Lehkonen a marqué en prenant son retour de tir.

Trop forts

Mais Duclair et l'équipe canadienne étaient trop forts: le premier trio de l'équipe canadienne a fait mal à ses adversaires en comptant les deux premiers buts du match. Duclair a contribué au deuxième avec une passe magistrale à Sam Reinhart, deuxième choix au total par les Sabres de Buffalo l'an dernier. Reinhart marquait son deuxième du match.

Duclair a répété l'exploit avec un autre jeu-clé en marquant le troisième but de son club alors qu'il restait un peu plus de huit minutes à faire en troisième. Il était bien posté devant le filet adverse pour saisir une rondelle libre et la soulever derrière le gardien.

Lehkonen, un ailier, comme Duclair, n'a pas les mains ni la vitesse de l'espoir des Rangers. Mais il compense avec une ténacité à toute épreuve, une grande intelligence et une efficacité rare dans les trois zones.

Anthony Duclair a présentement une longueur d'avance sur les joueurs de la cuvée 2013 du CH. Si Crisp ne semble plus susciter beaucoup d'espoir, il faudra attendre encore quelques années avant de voir si le Canadien a visé juste avec les quatre autres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer