Lars Eller devra attendre

Lars Eller a raté les quatre derniers matchs du... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Lars Eller a raté les quatre derniers matchs du Canadien en raison d'une blessure à l'épaule.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout laisse croire que Lars Eller devra attendre encore un peu avant de revenir au jeu.

L'attaquant danois, qui a raté les quatre derniers matchs de l'équipe en raison d'une blessure à l'épaule, a patiné très longtemps en solitaire ce matin à Brossard, bien après la fin de l'entraînement de son équipe.

Un autre attaquant, Eric Tangradi, a quitté la glace en même temps que les réguliers, laissant croire que c'est lui qui sera de la formation montréalaise ce soir au Centre Bell, face aux Ducks d'Anaheim.

Puisqu'il s'agissait d'un entraînement facultatif, l'entraîneur Michel Therrien ne s'est pas présenté aux médias pour parler de sa formation en vue de ce soir.

La direction du Canadien a toutefois fait savoir que deux défenseurs, Mike Weaver et Bryan Allen, sont disponibles pour un retour au jeu, mais ils seront laissés de côté.

Du reste, la rencontre en question sera un autre défi de taille pour le Canadien. Les Ducks débarquent ici avec le meilleur dossier de la Ligue nationale (47 points au total), et ils n'ont subi que trois défaites à leurs dix derniers matchs.

«Mais nous avons eu à relever plusieurs gros défis déjà depuis le début de la saison, a tenu à préciser l'attaquant Brendan Gallagher. On sait le genre d'équipe que nous sommes. Il faut continuer à s'améliorer à mesure que la saison avance.»

Le dernier «gros défi» du Canadien face à une puissance de l'Ouest remonte à il y a une semaine, quand la formation de Michel Therrien avait battu les Kings de Los Angeles par la marque de 6-2 au Centre Bell.

«Je ne dirais pas qu'il y a une énorme différence entre les clubs de l'Est et les clubs de l'Ouest, a ajouté Gallagher. C'est juste que souvent, les clubs de l'Ouest sont bâtis avec des gros joueurs qui sont très imposants, mais dans l'Est, les Bruins de Boston sont comme ça eux aussi. Il s'agit de deux approches différentes; nous, nous avons une équipe qui mise avant tout sur la vitesse.»

Avant le match, la direction du Canadien, rappelons-le, va rendre hommage à Saku Koivu. Une cérémonie qui devrait inspirer les joueurs du Canadien, selon Brendan Gallagher.

«Je crois qu'il va y avoir beaucoup d'émotion et beaucoup d'énergie dans la place», a-t-il ajouté.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer