Le Canadien corrigé par les Rangers

  • Martin St-Louis a inscrit un but et une aide pour mener les siens à la victoire, portant au passage son total de points à 998. (AP)

    Plein écran

    Martin St-Louis a inscrit un but et une aide pour mener les siens à la victoire, portant au passage son total de points à 998.

    AP

  • 1 / 9
  • Dominic Moore a inscrit le premier but des Rangers, en 1re période. C'était suffisant pour assurer la victoire. (Reuters)

    Plein écran

    Dominic Moore a inscrit le premier but des Rangers, en 1re période. C'était suffisant pour assurer la victoire.

    Reuters

  • 2 / 9
  • David Desharnais poursuivi par Dan Girardi. (AP)

    Plein écran

    David Desharnais poursuivi par Dan Girardi.

    AP

  • 3 / 9
  • Alex Galchenyuk s'éloigne des célébrations de l'adversaire. (AP)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk s'éloigne des célébrations de l'adversaire.

    AP

  • 4 / 9
  • Sergei Gonchar brise son bâton mais réussit sa manoeuvre défensive face à Chris Kreider. (Reuters)

    Plein écran

    Sergei Gonchar brise son bâton mais réussit sa manoeuvre défensive face à Chris Kreider.

    Reuters

  • 5 / 9
  • Henrik Lundqvist a repoussé 21 rondelles pour signer le 54e jeu blanc de sa carrière. (AP)

    Plein écran

    Henrik Lundqvist a repoussé 21 rondelles pour signer le 54e jeu blanc de sa carrière.

    AP

  • 6 / 9
  • Dominic Moore tenete de soutirer la rondelle Tom Gilbert. (Reuters)

    Plein écran

    Dominic Moore tenete de soutirer la rondelle Tom Gilbert.

    Reuters

  • 7 / 9
  • Dustin Tokarski a échappé la rondelle à un moment bien inopportun. (Reuters)

    Plein écran

    Dustin Tokarski a échappé la rondelle à un moment bien inopportun.

    Reuters

  • 8 / 9
  • Alexei Emelin surveille Chris Kreider de près. (Reuters)

    Plein écran

    Alexei Emelin surveille Chris Kreider de près.

    Reuters

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) D'un côté, une équipe qui disputait un sixième match en neuf soirs, qui était arrivée en ville en pleine nuit. De l'autre, une équipe qui n'avait pas joué depuis mercredi.

> Le sommaire du match

Dans ce rôle de négligé, le Canadien répond généralement bien cette saison. C'était vrai jusqu'à dimanche soir.

Les Rangers de New York ont profité d'un Tricolore amorphe pour lui servir une bastonnade de 5-0, au Madison Square Garden.

Martin St-Louis a inscrit un but et une aide pour mener les siens à la victoire, portant au passage son total de points à 998. Avec son prochain match mercredi à Tampa Bay, on voit déjà le scénario hollywoodien se dessiner pour son 1000e point...

Henrik Lundqvist a repoussé 21 rondelles pour signer le 54e jeu blanc de sa carrière, certainement pas le plus difficile. En calculant les dernières séries, le dernier but qu'il a accordé à la maison au CH a été marqué il y a 144 minutes et 2 secondes.

Le Canadien disputait sa cinquième série de deux matchs en deux soirs cette saison, et subit la défaite dans le deuxième match pour une première fois cette saison.

On notera au passage que c'est seulement un septième revers des Montréalais cette saison, mais un cinquième par un écart de quatre buts ou plus. Étrange tendance s'il en est une...

Comédie d'erreurs

Dominic Moore a ouvert la marque, avec son premier filet de la saison. Un retour un peu généreux de Dustin Tokarski, qu'Alex Galchenyuk a balayé vers le centre de la patinoire plutôt que vers la bande, a permis à l'ancien du Canadien de toucher la cible.

C'est en deuxième période que St-Louis a commencé son spectacle. Le petit attaquant a d'abord préparé le but de Derek Stepan, qui a profité d'un P.K. Subban qui couvrait du vent sur la séquence. Un revirement de Pierre-Alexandre Parenteau en zone neutre a précédemment permis aux Rangers d'amorcer cette attaque.

Puis, St-Louis a déculotté Alexei Emelin pour s'amener seul devant Dustin Tokarski. Comme Stepan, il a visé le haut du filet et l'astuce a fonctionné contre le gardien de 5 pi 11 po.

En début de troisième période, c'était au tour de Carl Hagelin de s'inscrire au pointage, en mesure de tirer malgré le marquage de Tom Gilbert. Le Québécois de 19 ans Anthony Duclair a obtenu une aide sur le jeu, son septième point dans la LNH.

Rick Nash, déjà son 14e but en 20 matchs, a complété la marque pour les vainqueurs.

Encore à sept

Pour un deuxième match de suite, Michel Therrien a employé une formation à 11 attaquants et sept défenseurs. Nathan Beaulieu et Drayson Bowman ont donc de nouveau été laissés de côté.

Dans son point de presse d'avant-match, Therrien évoquait le calendrier éprouvant de ses hommes ces dernières semaines, expliquant que la formation à sept défenseurs lui permettait de mieux reposer ses effectifs dans les circonstances. Ça n'a pas empêché l'unité défensive montréalaise d'être débordée et d'accorder 34 tirs.

Après avoir disputé 8 matchs au cours des 13 derniers jours, le Tricolore bénéficiera d'une semaine de travail allégée. L'équipe reprend l'action seulement vendredi, à Buffalo, pour le premier volet d'une série aller-retour contre les Sabres.

____________________________________________________

Ils ont dit

> P.K. Subban: «Ça importe peu que l'on perde par un ou cinq buts. Ça reste une défaite. Au moins, on ne se gratte pas la tête en se demandant ce qu'on fait de mal. On le sait très bien!»

> Michel Therrien: «Il faut regarder l'ensemble du segment. Ce soir, on ne se le cachera pas, on a été mauvais. Je sentais un club sans énergie. Mais on a remporté six victoires en huit matchs.»

> Michel Therrien, au sujet de Dustin Tokarski: «C'est un travail ingrat. Ça fait partie de son apprentissage et il a la force de caractère pour rebondir.»

> Max Pacioretty: «Tout le monde est fatigué dans cette ligue, mais au bout du compte, les meilleurs trouvent toujours une façon de gagner.»

> P.K. Subban: «Il aurait fallu mieux contrôler la rondelle en début de match. C'était 1-0 après la première période, mais ç'aurait pu être 2-0 ou 3-0.»

> Dustin Tokarski: «Je n'ai pas aimé le premier but. J'ai mal contrôlé le retour, je me suis battu avec la rondelle. J'ai placé mes défenseurs dans une position difficile. C'était de ma faute.»

> Alain Vigneault: «Martin (St-Louis) a très bien joué. La chimie est bonne dans son trio et les trois joueurs ont obtenu de bonnes chances ce soir.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Mille fois Martin St-Louis

    Hockey

    Mille fois Martin St-Louis

    C'était le 20 octobre 1998. Ce soir-là, un petit attaquant de 5 pi 8 po, qui n'avait même pas joué 10 minutes dans la rencontre, déjouait Roman Turek... »

  • Manny Malhotra: jouer avec la Merveille

    Hockey

    Manny Malhotra: jouer avec la Merveille

    Wayne Gretzky a joué 1487 matchs dans la Ligue nationale, pour quatre équipes différentes. Des coéquipiers, il en a connu. »

  • Tom Gilbert ne regrette pas son choix

    Hockey

    Tom Gilbert ne regrette pas son choix

    De son propre aveu, Tom Gilbert avait le choix, l'été dernier. Quelques équipes cognaient à sa porte, il était libre d'aller où il le voulait après... »

  • Nikita Scherbak évite le pire

    Hockey

    Nikita Scherbak évite le pire

    Nikita Scherbak a vécu une frousse samedi quand il a quitté la rencontre entre les Silvertips d'Everett et les Thunderbirds de Seattle sur une... »

  • Guy Lafleur: «C'est le résultat final qui compte»

    Sports

    Guy Lafleur: «C'est le résultat final qui compte»

    Avec son début de saison remarquable, le Canadien de Montréal parvient peu à peu à confondre même les plus sceptiques. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer