En attendant Daniel Alfredsson

Daniel Alfredsson est toujours sur la touche en... (Photo Chris O'Meara, archives AP)

Agrandir

Daniel Alfredsson est toujours sur la touche en raison de douleurs persistantes au dos.

Photo Chris O'Meara, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Detroit) Daniel Alfredsson demeure incapable de chausser les patins, mais dans le vestiaire des Red Wings à Detroit, personne n'a oublié le joueur suédois. Il y a encore espoir de le revoir ici un jour. De le revoir sur patins.

«Il demeure dans nos pensées, a fait savoir l'attaquant-vedette Henrik Zetterberg, des Wings, avant le match d'hier soir contre le Canadien. On sait qu'on aura une réponse dans son cas le mois prochain. On espère que les nouvelles seront bonnes...»

Alfredsson avait repris l'entraînement il y a quelques semaines, mais il a dû arrêter en raison de douleurs persistantes au dos.

L'attaquant suédois n'a toujours pas abandonné l'idée d'un ultime retour au jeu, et c'est en décembre que les Red Wings devraient savoir s'il peut revenir ou non.

«Ce sera difficile pour lui de revenir au jeu si jamais il n'a pas le feu vert en décembre, a ajouté Zetterberg. S'il revient, ce sera un excellent ajout à notre formation, un peu comme un joueur que l'on obtient avant la date limite des transactions. On le voit encore un peu. Je le croise parfois, il habite pas très loin de chez moi. Il est un joueur tellement intelligent, il est un patineur fluide. Je ne crois pas qu'il aurait du mal à revenir au jeu.»

Mais on peut se demander si un joueur qui aura 42 ans en décembre aux prises avec des maux de dos persistants, peut vraiment songer à un retour. Le défenseur Brendan Smith, lui, a quelques réserves.

«Ça fait longtemps qu'il n'a pas joué, a précisé Smith. Bien sûr qu'on pense à lui, mais en même temps, la vie continue, et il faut s'occuper du travail que nous avons à faire ici tous les jours. Beaucoup de joueurs sont revenus au jeu dans ces mêmes conditions à la suite du lock-out, après une longue pause. C'est possible de le faire, mais plus on doit attendre pour revenir au jeu, plus c'est difficile, surtout pour un joueur plus âgé.»

Mantha dans la LAH pour l'année?

Par ailleurs, l'attaquant québécois Anthony Mantha, qui a donné ses premiers coups de patin chez les pros vendredi soir avec les Griffins de Grand Rapids, pourrait passer la saison dans la Ligue américaine, selon l'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock.

«J'imagine qu'il va être là-bas pendant toute la saison, a dit Babcock avant le match d'hier soir contre le Canadien. Seul l'avenir nous le dira.»

En entrevue avec La Presse, Ken Holland, directeur général des Red Wings, n'avait pas fermé la porte à un éventuel rappel d'Anthony Mantha au cours de la saison.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer