Les Canadiennes remportent le tournoi des 4 Nations

Le Canada a remporté le tournoi de hockey féminin... (PHOTO JONATHAN HAYWARD, PC)

Agrandir

Le Canada a remporté le tournoi de hockey féminin des Quatre Nations pour une 14e fois.

PHOTO JONATHAN HAYWARD, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne
KAMLOOPS, C.B.

La Canadienne Brianne Jenner semble avoir pris l'habitude de marquer des buts de grande importance contre les États-Unis.

Neuf mois après avoir lancé l'inoubliable remontée lors de la finale des Jeux olympiques de Sotchi, Jenner a inscrit l'unique filet lors des tirs de barrage, samedi soir, et le Canada a vaincu les États-Unis 3-2 en finale du Tournoi de hockey féminin des Quatre nations.

Il s'agit d'un 14e titre pour le Canada à cette compétition qui réunissait également la Suède et la Finlande, incluant un triomphe l'année dernière à Lake Placid. Les États-Unis ont remporté les cinq autres tournois.

Dans le match pour la troisième position, la Suède a vaincu la Finlande 2-1 en prolongation.

Après une spectaculaire période de prolongation à quatre contre quatre, marquée par des avantages numériques et de belles chances de trouver le fond du filet de part et d'autre, Jenner a logé un revers dans la lucarne, au deuxième tir du Canada. Geneviève Lacasse a concrétisé cette autre victoire du Canada face à ses grandes rivales en stoppant les tentatives de Brianna Decker et de Hilary Knight.

Jennifer Wakefield a enfilé les deux buts du Canada en temps réglementaire tandis que Lacasse a repoussé 33 tirs en 80 minutes de jeu. La riposte des États-Unis est venue de Knight et de Decker, pendant que Molly Schaus stoppait 26 rondelles.

«C'est toujours extrêmement intense, a déclaré Jenner. Nous abordons chacun de nos matchs contre elles avec beaucoup de sérieux. Ce sont nos rivales et nous ne voulons pas perdre contre elles. Je ne suis pas étonnée que nous ayons dû nous rendre en fusillade.»

Il s'agissait de la première finale entre les deux nations depuis le fameux match à Sotchi, que le Canada avait également gagné 3-2. Mercredi dernier, la formation canadienne l'avait emporté par le même score lors du volet préliminaire.

«J'imagine qu'il s'agissait d'un match typique de hockey féminin entre le Canada et les États-Unis - un match tout simplement excitant, a déclaré l'entraîneur-chef du Canada Doug Derraugh. Ce fut une rencontre âprement disputée et les deux équipes ont tour à tour eu de belles chances de marquer. Que peut-on demander de plus?

«Les joueuses ont été phénoménales. Elles étaient vraiment énergiques et passionnées», a ajouté Derraugh en parlant de ses équipières.

«Quel match extraordinaire. Et quelle bonne chose pour le hockey féminin, a lancé Ken Klee, l'entraîneur-chef de la formation américaine. Ce fut une rencontre fantastique. Les deux équipes ont bien joué, ont eu de bonnes chances de marquer et ont bien patiné. Ce fut un match tout simplement remarquable.

«Il y a beaucoup de déception, a renchéri Klee. Ce n'est pas plaisant de perdre et nous ne sommes pas satisfaits du résultat, mais nous avons tout donné. Au bout du compte, lorsque vous donnez tout ce que vous avez, vous n'avez aucune raison de marcher la tête basse.»

En déficit 1-0 après 20 minutes, les États-Unis ont créé l'égalité après seulement 50 secondes de jeu en deuxième période, grâce au deuxième but de Decker durant le tournoi. Les Américaines ont profité d'une bourde de Jocelyne Larocque pour prendre les devants à mi-chemin de l'engagement, Knight déjouant Lacasse sur une échappée.

Après avoir raté un tir de pénalité, Wakefield a réussi son deuxième but du match, et son troisième du tournoi, avec 2:10 à jouer à la période. Wakefield avait ouvert la marque à 15:46 de l'engagement initial.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer