Canadien: Bourque encore laissé de côté

Rene Bourque sera laissé de côté pour un... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Rene Bourque sera laissé de côté pour un deuxième match de suite.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est à l'occasion d'une rare visite du Wild du Minnesota - l'équipe pour laquelle Guy Lapointe travaille actuellement à titre de recruteur - que le Canadien retirera ce soir le chandail du fameux numéro 5, qui ira rejoindre ses partenaires du «Big Three», Serge Savard et Larry Robinson, dans les hauteurs du Centre Bell.

C'est tout un défi qui attend le Tricolore car le Wild, en dépit d'une fiche de 7-5 qui ne fait écarquiller les yeux de personne, domine outrageusement ses adversaires en matière de possession de rondelle. Le Wild a eu le dessus au chapitre des lancers dans chacun de ses 12 matchs cette saison, même lors des deux revers successifs qu'il vient de subir.

«Le mot d'ordre sera la patience, a indiqué le centre Manny Malhotra. On ne peut pas forcer des passes au centre de la patinoire mais en même temps, on doit essayer de tirer le plus souvent possible.»

Du côté du Canadien, on voudra bâtir sur la dernière victoire arrachée in extremis aux Sabres, mercredi à Buffalo.

«Il y a deux matchs récemment où nous avons accordé beaucoup trop de buts mais de façon générale, nous aimons la direction dans laquelle nous allons, a soutenu Max Pacioretty. À Buffalo on a joué 65 bonnes minutes. On recherche un autre match complet où l'on sera compétitif.»

Le CH a tenu un entraînement facultatif, samedi matin à Brossard, dont Tomas Plekanec, P.K. Subban et Tom Gilbert ont pris congé.

L'équipe a fait savoir qu'un seul changement serait apporté à la formation, soit le retour dans l'alignement de Travis Moen, qui prendra la place de Michaël Bournival, blessé.

C'est donc dire que Rene Bourque sera laissé de côté pour un deuxième match de suite. L'Albertain de 32 ans a décliné les demandes d'entrevues ce matin.

Devant le filet, Carey Price sera opposé à Darcy Kuemper.

À noter que les cérémonies entourant le retrait du chandail de Lapointe débuteront à 18 h 30 et les portes du Centre Bell seront ouvertes à partir de 17 h. À en juger par la nouvelle disposition des bannières au plafond de l'amphithéâtre, on peut s'attendre à ce que la cérémonie honore Lapointe en soulignant sa participation au «Big Three».

Le Tricolore a perdu les trois derniers matchs au cours desquels il a procédé au retrait d'un chandail (Patrick Roy, Bob Gainey, Robinson). Il affiche un dossier de 4-6 lors des 10 derniers retraits de chandail, c'est-à-dire depuis qu'on a retiré le numéro 10 de Guy Lafleur en 1985.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les hauts et les bas de Sekac

    Hockey

    Les hauts et les bas de Sekac

    Après avoir attendu en silence et dans les hauteurs des arénas pendant sept matchs de suite, Jiri Sekac a enfin pu retrouver son maillot du Canadien,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer