Le Canadien en doit une à Tokarski

  • Vue du Verizon Center avant la rencontre. (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Vue du Verizon Center avant la rencontre.

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 1 / 9
  • Une pyramide de rondelles utilisées lors de l'entraînement d'avant-match. ()

    Plein écran

    Une pyramide de rondelles utilisées lors de l'entraînement d'avant-match.

  • 2 / 9
  • Alex Ovechkin tente de surprendre le gardien du Canadien Dustin Tokarski du revers. (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Alex Ovechkin tente de surprendre le gardien du Canadien Dustin Tokarski du revers.

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 3 / 9
  • Andre Burakovsky célèbre son premier but en carrière en première période. (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Andre Burakovsky célèbre son premier but en carrière en première période.

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 4 / 9
  • Brendan Gallagher festoie avec ses coéquipiers après avoir compté le but victorieux en tirs de barrage. (Photo Luis M. Alvarez, AP)

    Plein écran

    Brendan Gallagher festoie avec ses coéquipiers après avoir compté le but victorieux en tirs de barrage.

    Photo Luis M. Alvarez, AP

  • 5 / 9
  • Tomas Plekanec célèbre avec ses équipiers après avoir déjoué le gardien Braden Holtby en troisième période pour créer l'égalité. (Photo Geoff Burke, AP)

    Plein écran

    Tomas Plekanec célèbre avec ses équipiers après avoir déjoué le gardien Braden Holtby en troisième période pour créer l'égalité.

    Photo Geoff Burke, AP

  • 6 / 9
  • Alexei Emelin tente de semer Alex Ovechkin des Capitals. (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Alexei Emelin tente de semer Alex Ovechkin des Capitals.

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 7 / 9
  • Alex Ovechkin plaque solidement le joueur du Canadien Jiri Sekac . (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Alex Ovechkin plaque solidement le joueur du Canadien Jiri Sekac .

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 8 / 9
  • Les joueurs du Canadiens festoie après leur victoire. (Photo Geoff Burke, USA Today)

    Plein écran

    Les joueurs du Canadiens festoie après leur victoire.

    Photo Geoff Burke, USA Today

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Washington) Deux matchs en deux soirs. Les deux à l'étranger. Chaque fois, le match d'ouverture de l'adversaire. Chaque fois, cette autre équipe s'offre une première prestation devant une direction revampée.

Les circonstances n'étaient pas favorables au Canadien, mais jeudi soir, Dustin Tokarski a tiré ses coéquipiers de l'embarras et a permis aux siens d'arracher une victoire de 2-1 en tirs de barrage aux Capitals.

> Le sommaire du match

«Il a volé le match pour nous», a lancé le défenseur Mike Weaver, suivi d'un «On lui doit deux points», de Brendan Gallagher, auteur du but gagnant.

Car sans les 14 arrêts de Tokarski au premier vingt, il y a lieu de croire que le Tricolore présenterait aujourd'hui une fiche de ,500. Le sujet du jour serait possiblement les fameux duos de défenseurs que tant d'observateurs trouvent si mal assortis. Encore jeudi, celui de P.K. Subban et Alexei Emelin a connu un début de soirée horrible, les Capitals multipliant les chances de marquer contre ces deux arrières.

On parlerait aussi de l'indiscipline d'une équipe punie sept fois, dont quelques fois sur des gestes drôlement inutiles, comme cette jambette de Max Pacioretty en revenant au banc en première période.

Mais voilà, on parle plutôt du gardien.

Un choix à justifier

Évidemment, on ne justifie pas une transaction avec une seule performance. Mais à l'inverse, il est facile de se mettre à douter d'une décision après une mauvaise sortie. Et même si c'est Peter Budaj qui a demandé à être échangé, Tokarski avait une belle occasion de prouver à ses patrons qu'ils ont pris la bonne décision en misant sur lui.

Avec 29 arrêts, et deux autres en fusillade (en plus du tir hors cible d'Evgeny Kuznetsov), Tokarski ne pouvait pas remercier les décideurs du Canadien d'une meilleure façon. Sentait-il une forme de pression pour justifier la transaction?

«Absolument. C'est mon premier match de la saison, tu veux connaître un bon match pour gagner le respect de tes coéquipiers. J'ai simplement fait de mon mieux pour qu'on obtienne les deux points. Les gars se sont bagarrés, on s'est fait refuser des buts et je suis très heureux qu'on ait gagné», a répondu Tokarski.

Plekanec, l'autre héros

La performance de Tokarski est une chose, mais encore fallait-il que les rondelles entrent à l'autre bout pour que l'effort se concrétise en victoire.

Et Tomas Plekanec peut facilement être identifié comme l'autre héros de la soirée.

Il y a certes eu son filet égalisateur en milieu de troisième période, son troisième but en deux matchs. Le Tchèque aurait aussi pu en ajouter un en tirs de barrage, mais la mitaine de Braden Holtby est intervenue à point.

Mais si le match s'est rendu en tirs de barrage, c'est aussi en partie grâce à un jeu de Plekanec en prolongation. Après un arrêt, Tokarski s'est retrouvé hors position et la rondelle était libre à sa gauche. Brooks Laich a tout tenté pour la pousser derrière la ligne rouge, mais Plekanec l'en a empêché.

Et son ailier gauche, Alex Galchenyuk, vient lui aussi de se faire remarquer à ses deux premiers matchs de la saison. La feinte qu'il a servie à Matt Niskanen en deuxième période était à couper le souffle.

On n'a pas écrit ça souvent depuis quelques années, mais après deux matchs, Plekanec fait partie, avec Galchenyuk, du meilleur duo offensif du Canadien. On verra qui de Gallagher ou de Jiri Sekac sera à leur droite samedi, puisque Michel Therrien a jonglé avec ses trios après la première période.

___________________________________________

Ils ont dit

«J'ai changé d'idée en chemin. Je me suis dit que je tirais toujours, donc je voulais tenter de le déjouer. Mais en arrivant devant Holtby, j'ai vu assez d'espace pour tirer. J'observais quand P.-A. (Parenteau) s'est amené, comment Holtby a affronté un droitier, et ça m'a donné une bonne lecture de son jeu.» - Brendan Gallagher, sur son but en tirs de barrage

«C'est un petit gars qui a une force de caractère exceptionnelle. Ce soir, sans sa prestation en première, il n'y aurait pas eu de match. Il mérite amplement cette victoire.» - Michel Therrien, sur Dustin Tokarski

«On s'est fait dominer en première période, mais l'important, c'est la façon dont tu réagis.» - Michel Therrien

«Quand ils ont annoncé mon numéro, c'était formidable. Je n'y croyais pas. Mais c'était un moment mémorable.» - Liam O'Brien, qui disputait son premier match dans la Ligue nationale

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Un essai qui rapporte gros à Liam O'Brien

    Hockey

    Un essai qui rapporte gros à Liam O'Brien

    Tanner Eberle. Evan Wardley. Gianluca Curcuruto. Il y a un mois, ces trois invités au camp des recrues du Canadien partaient sur un pied d'égalité... »

  • Canadien - Capitals: notre clavardage

    Clavardages

    Canadien - Capitals: notre clavardage

    Relisez le clavardage du match mettant aux prises le Canadien avec les Capitals de Washington animé par notre journaliste Mathias Brunet. »

  • O'Brien s'attaque à Prust

    Sports

    O'Brien s'attaque à Prust

    La première expérience de Liam O'Brien dans la Ligue nationale de hockey fut courte, mais intense hier face au Canadien. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer