Canadien: la jeunesse, prise 2

Jarred Tinordi devrait entreprendre la saison demain dans... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Jarred Tinordi devrait entreprendre la saison demain dans le rôle de septième défenseur du Canadien.

Photo Olivier Jean, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On a tendance à l'oublier, mais le Canadien de 2013-2014 avait, comme cette saison, amorcé son calendrier avec Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi au sein de sa brigade défensive.

C'est qu'à l'époque, Alexei Emelin, Douglas Murray et Davis Drewiske étaient blessés, si bien que la profondeur de l'unité était mise à rude épreuve.

L'expérience avait toutefois été de courte durée. Avant même la fin d'octobre, Murray revenait au jeu, et Tinordi et Beaulieu étaient renvoyés à Hamilton à quelques jours d'intervalle.

Cette fois, tout le monde est en santé, et à la suite du départ de Francis Bouillon, la porte est réellement ouverte pour les deux anciens choix de premier tour du Tricolore.

«Le temps est venu de nous imposer et de remplir les plus grands rôles qui nous sont confiés», a lancé Tinordi après l'entraînement d'hier.

«Darren Dietz a fait du bon travail, Greg Pateryn est un jeune, Davis Drewiske peut ajouter de la profondeur, a rappelé Marc Bergevin. Si tu perds 4-5 défenseurs, ça va faire mal à n'importe quelle équipe. Mais on a confiance en notre profondeur.»

Dans quel rôle?

Selon toute vraisemblance, Tinordi amorce toutefois la saison comme septième défenseur, puisque Beaulieu et Mike Weaver font équipe depuis le début du camp. Il devra donc attendre son tour.

«Mon but est de jouer tous les soirs. C'est l'objectif que je me donne même si ça n'arrivera peut-être pas tout de suite. Mon optique doit être d'aider l'équipe à gagner tous les soirs», a dit Tinordi.

Y aura-t-il même assez de minutes de jeu à distribuer à Beaulieu et Tinordi?

«Sept défenseurs, c'est le minimum, a rappelé Bergevin. Plusieurs choses peuvent se passer, on va toucher du bois pour éviter les blessures. Ceux qui méritent du temps de jeu en obtiendront.

«On a deux jeunes défenseurs pour qui c'est le temps de passer à l'étape suivante, a ajouté le directeur général. Je les ai rencontrés ce matin, je leur ai dit que c'est très dur d'atteindre la Ligue nationale, mais que c'est encore plus dur d'y rester.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer