Premier combat au camp des recrues du CH

Bokondji Imama... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Bokondji Imama

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

Le dernier match du camp des recrues du Canadien a été marqué par le combat entre Jack Nevins et Bokondji Imama, mardi.

Les deux hommes, qui se sont affrontés régulièrement dans la LHJMQ, en sont venus aux poings dans les derniers instants de la deuxième période, après une mise en échec par derrière de Nevins sur Imama.

«Ce n'était pas dans mes intentions de me battre quand je me suis présenté au camp, mais c'est sûr que dans le feu de l'action c'est difficile de se contenir, a expliqué Imama, qui joue pour le Drakkar de Baie-Comeau. Nevins et moi, nous sommes deux gars qui avons beaucoup de caractère et nous ne nous laissons pas marcher sur les pieds. Ç'a donc donné ça.»

Les joueurs avaient pourtant reçu la consigne de ne pas se battre durant le camp, mais ils ont passé outre. Nevins, qui a porté les couleurs des Islanders de Charlottetown et des Huskies de Rouyn-Noranda avant de se joindre aux Bulldogs de Hamilton l'an dernier, a été prompt à enlever son casque protecteur, un geste qui est pourtant interdit dans le circuit Bettman. Imama l'a imité quelques secondes plus tard.

«Je voulais garder mon casque, parce qu'il m'avait plaqué par derrière et que j'étais un peu ébranlé, a expliqué le Montréalais d'origine congolaise. Tu as beau être fort physiquement, il faut quand même savoir se protéger. Mais il n'y a pas de rancune entre nous deux. On s'est fait un petit sourire en quittant la patinoire.»




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer