La dernière chance de Christian Thomas?

Miné par une blessure à l'abdomen l'an dernier,... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Miné par une blessure à l'abdomen l'an dernier, Christian Thomas compte bien se reprendre cette année.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Christian Thomas est arrivé dans le camp du Canadien avec quelques attentes dans son sac d'équipement. Après tout, la direction montréalaise était convaincue d'avoir réussi un bon coup en l'obtenant des Rangers de New York il y a un an, en retour du décevant Danny Kristo.

Mais on attend encore les étincelles.

Il faut bien le dire, Thomas ne s'est pas encore révélé comme le marqueur tant attendu, celui qui avait pourtant réussi à s'offrir une saison de 99 points dans les rangs juniors, à Oshawa. Depuis son passage officiel chez les pros en 2012, l'attaquant de 22 ans a du mal à négocier le virage, à suivre le rythme.

La saison dernière à Hamilton, il a conclu avec seulement 27 points en 55 matchs. Les grands patrons du Canadien lui ont offert une audition de deux matchs, qui n'a pas donné de résultats éloquents.

Bref, à sa dernière année de contrat, Christian Thomas doit commencer à se mettre en marche, sans quoi les patrons du Canadien finiront bien par perdre patience. C'est pourquoi le camp des recrues, ouvert depuis vendredi à Brossard, commence un peu à ressembler au camp de la dernière chance pour lui.

« Je ne vois pas ça de cette façon, répond-il quand on lui pose la question. Je ne ressens pas plus de pression cette fois-ci. Tout ce que je souhaite vraiment, c'est de pouvoir éviter les blessures. Ce fut un peu difficile de ce côté-là la saison dernière... »

C'est la grande question dans son cas: est-ce que la saison dernière fut une erreur de parcours pour lui, principalement parce que les blessures ne lui ont pas permis de s'exprimer librement sur la glace? Rappelons que le jeune attaquant a commencé la saison sur la touche, victime en partant d'une blessure à l'abdomen. Il affirme avoir eu du mal à retrouver son rythme par la suite.

« Disons que ce n'est pas arrivé au bon moment... Et puis ça s'est mis à empirer, au point où je commençais à avoir du mal à patiner. C'était la première fois de ma carrière que je subissais une blessure comme celle-là. »

Aujourd'hui, Christian Thomas est loin d'être le seul parmi les jeunes de l'organisation à viser un poste avec le Canadien. Et en voyant le talent ces jours-ci sur la patinoire du centre d'entraînement de Brossard, il est à se demander si Thomas ne finira pas par manquer de temps, lui dont la petite taille n'est certes pas un atout au sein d'un club qui cherche à se débarrasser de cette réputation de petite équipe frêle et trop fragile.

Mais il ne pense pas à ça. Christian Thomas est ici pour une raison, et pour une raison seulement: en mettre plein la vue aux décideurs du Canadien.

« J'ai l'impression que cette année sera mon année... Si je ne réussis par à me faire une place avec le Canadien, je vais retourner à Hamilton. Mais tout ce que je veux pour l'instant, mon but, c'est de mériter un poste avec l'équipe. »




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Jiri Sekac réussit sa rentrée

    Hockey

    Jiri Sekac réussit sa rentrée

    Jiri Sekac a amorcé le camp de développement, vendredi, en réussissant le meilleur résultat au test de la course navette. Il l'a poursuivi en se... »

  • Canadien: capitaine recherché

    Hockey

    Canadien: capitaine recherché

    De P.K. Subban à Max Pacioretty en passant par Tomas Plekanec, Michel Therrien ne manquera pas d'options quand viendra le temps de choisir son... »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer