Que nous réservent les espoirs du Canadien?

Le camp des recrues du Canadien démarre aujourd'hui. Les 44 joueurs invités se... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le camp des recrues du Canadien démarre aujourd'hui. Les 44 joueurs invités se soumettront à des examens médicaux et à des tests physiques. Voici un aperçu des principaux enjeux de ce camp des recrues.

Tim Bozon... (Photo Bernard Brault, archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Tim Bozon

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Bozon a-t-il la forme?

En entretien avec La Presse, plus tôt cet été, Tim Bozon avait confié que s'il doutait de sa présence au camp de perfectionnement du Canadien au début de juillet, il entendait tout faire pour être au camp des recrues qui débute aujourd'hui. C'est mission accomplie.

Bozon a récupéré le poids qu'il avait perdu à la suite de la méningite de type Neisseria qui a failli lui coûter la vie, au mois de mars, et il a même eu l'occasion de retourner à la compétition à l'occasion d'une compétition informelle d'équipes U23, à la fin de juillet en République tchèque.

Alors qu'il renoue avec les espoirs du Tricolore, il doit maintenant démontrer que ce mauvais coup du sort n'altérera pas sa courbe de progression, qu'il est toujours lui-même et qu'il a encore tous les atouts pour vivre son rêve à fond.

---

Charles Hudon pense qu'il y a une place... (Photo David Boily, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Charles Hudon pense qu'il y a une place pour lui dans la LNH s'il développe son potentiel de joueur détestable.

Photo David Boily, La Presse

Hudon muté au centre pour de bon?

Lors du camp de perfectionnement, au mois de juillet, le directeur du développement des joueurs Martin Lapointe a fait évoluer Charles Hudon au centre, lui qui a été ailier gauche toute sa vie. Les résultats ont été concluants, et on saura dans les prochains jours si l'expérience se prolonge.

Le contraire serait surprenant car les Bulldogs de Hamilton ont un besoin pressant de joueurs de centre, et Hudon a la vision nécessaire pour y faire sa niche. Outre l'arrivée du vétéran T.J. Hensick et le retour prévu de Gabriel Dumont, le champ est libre au centre pour que Hudon ajoute des cordes à son arc.

Il n'est pas exclu qu'il cause une surprise au camp du Canadien - c'est pleinement son intention -, mais d'autres attaquants partent avec une longueur d'avance.

---

Jiri Sekac... (Photo David Boily, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Jiri Sekac

Photo David Boily, La Presse

Un poste à créer plus qu'à prendre

Réglons un dossier immédiatement: le Canadien n'est pas tenu de combler un poste à l'aile droite avec l'un de ses jeunes joueurs. À moins d'un échange, 13 attaquants sont déjà assurés de commencer l'année à Montréal. Il revient donc à une recrue de forcer la main de l'équipe afin qu'elle ajoute un 14e avant à sa formation. Sinon, des permutations impliquant Rene Bourque et Michaël Bournival, par exemple, pourraient très bien combler le «trou» que tout le monde avait identifié le 1er juillet.

Jiri Sekac, Jacob De La Rose et Sven Andrighetto, trois noms arrachés de peine et de misère à Marc Bergevin cet été, sont les jeunes le mieux placés pour se tailler un poste. Sekac revient après avoir soutenu qu'il aurait pu faire mieux au camp de développement. Pourtant, ses deux années d'expérience dans la KHL l'ont bien servi. Il représente un derby que le Tricolore a gagné aux dépens d'une douzaine d'autres équipes et il aura sa chance.

Quant à De La Rose, il est tombé dans l'oeil du directeur général Marc Bergevin depuis longtemps. C'est un travailleur acharné et polyvalent doté d'un excellent physique et de bonnes aptitudes défensives. Andrighetto devrait entamer la saison à Hamilton.

---

Patrick Holland... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Patrick Holland

Photo Bernard Brault, La Presse

L'année de vérité pour Holland et Thomas

Le temps commence à presser pour Patrick Holland et Christian Thomas, deux ailiers de 22 ans tous deux menacés de dégringoler dans la hiérarchie. Holland a été rappelé pour 5 matchs à la fin d'octobre, la saison dernière, et n'a amassé que 15 points en 53 matchs après son retour chez les Bulldogs. C'est anémique.

Rappelons que Holland est arrivé dans l'organisation dans la transaction de Michael Cammalleri; ce n'est donc pas un homme de Bergevin, contrairement à Thomas. Mais ce dernier, qui a pourtant le potentiel d'être un fin marqueur, a lui aussi peiné à s'imposer dans la LAH l'an dernier. Après avoir raté le début de la saison en raison d'une blessure, il a inscrit 9 points à ses 10 premiers matchs. S'en est suivi un long creux de vague qu'une jolie séquence au mois de mars a interrompu. C'est insuffisant.

Les deux hommes arrivent au camp avec la responsabilité de redorer leur blason et de créer une nouvelle impression.

---

Zachary Fucale... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Zachary Fucale

Photo Bernard Brault, La Presse

Fucale doit tourner la page

Le gardien Zachary Fucale, des Mooseheads de Halifax, a connu une fin de saison difficile qui a signifié un certain retour sur terre par rapport à ce qu'il avait vécu jusque-là chez les juniors. Selon son entraîneur-chef Dominic Ducharme, le jeune gardien avait surtout besoin de repos.

«Il a été incroyable pour nous pendant trois ans, nous confiait Ducharme plus tôt cet été. Il a joué beaucoup de matchs depuis l'âge de 16 ans. Ç'a été comme deux saisons dans une seule.»

Ducharme n'est nullement inquiet que Fucale utilise sa grande force mentale et sa maturité pour retrouver ses repères. Il s'agit de sa dernière année chez les junior avant de passer chez les professionnels et même si le CH lui donnera tout le temps voulu pour se développer, il voudra assurément continuer de démontrer des signes de progrès dans les prochains mois.

---

Philippe Gadoury... (Photo David Boily, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Philippe Gadoury

Photo David Boily, La Presse

Un contrat à mériter

Pas moins de 20 joueurs ont reçu une invitation au camp des recrues du Canadien. Parmi eux, on note Philippe Gadoury, des Mooseheads, et Tyler Hill, des 67's d'Ottawa. Tous ces joueurs tenteront d'impressionner suffisamment la direction pour que l'association se poursuive avec l'équipe. Le but de l'exercice: un contrat avec l'équipe. C'est un cheminement que David Desharnais connaît bien puisqu'il est déjà passé par là.

On surveillera Gadoury, un ancien joueur de Junior A en Ontario qui s'est amené sur le tard à Halifax, inscrivant 20 buts en 19 matchs avec les Mooseheads avant d'en ajouter 12 en 16 matchs éliminatoires. Hill, lui, est un mastodonte de 6'5 et 229 lb. Il n'a récolté que 10 buts et 25 points à Ottawa, mais l'équipe en arrachait et c'était sa première saison dans la Ligue de l'Ontario puisqu'il avait d'abord prévu suivre le parcours de la NCAA.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le CH est loin d'être seul dans le dossier Martin Brodeur

    Hockey

    Le CH est loin d'être seul dans le dossier Martin Brodeur

    Il n'est pas faux d'avancer que Martin Brodeur a eu des discussions avec le Canadien. Il y a toutefois un petit détail à préciser: l'agent du vétéran... »

  • Le miraculé Tim Bozon

    Hockey

    Le miraculé Tim Bozon

    Lorsqu'il a quitté le Royal University Hospital de Saskatoon le 28 mars, sa démarche chancelante et son tout petit filet de voix, Tim Bozon avait un... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer