Andrei Markov attend toujours

Selon les informations qui circulent, une entente «juste»... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Selon les informations qui circulent, une entente «juste» aux yeux d'Andrei Markov prévoirait 6 millions par saison, un chiffre que son agent refuse de confirmer publiquement.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si Andrei Markov et le Canadien n'ont toujours pas convenu d'une nouvelle entente en vue de la prochaine saison, Sergei Berezin, l'agent du défenseur russe, demeure optimiste en ce qui concerne la suite des choses dans cet épineux dossier.

Les deux parties n'ont pas tenu de discussions récemment, mais Berezin et le directeur général Marc Bergevin ont convenu de reprendre les pourparlers au cours des prochains jours.

«Rien n'a changé dans ce dossier, a expliqué Berezin hier, en entrevue téléphonique. Nous en sommes au même point. Nous tentons d'en venir à un accord qui sera bon pour les deux côtés.»

Selon les informations qui circulent, une entente «juste» aux yeux de Markov prévoirait 6 millions par saison, un chiffre que son agent refuse de confirmer publiquement.

«Tout cela n'est que conjecture, je ne peux pas en parler», s'est contenté de répondre Berezin, qui ne nie toutefois pas que son client est à la recherche d'un nouveau contrat de trois ans.

La lenteur des négociations dans le dossier Markov a un impact sur deux autres défenseurs sans contrat - les vétérans Francis Bouillon et Mike Weaver.

La Presse a appris que Bouillon devra attendre le repêchage, présenté à compter du 27 juin à Philadelphie, pour connaître les plans du Canadien à son endroit. Bouillon est dorénavant représenté par Don Meehan, l'un des agents les plus respectés du milieu du hockey.

Weaver, quant à lui, ignore toujours si le Canadien souhaite le ramener avec l'équipe en septembre.

Le chandail de Lapointe sera retiré

Par ailleurs, un autre numéro sera hissé dans les hauteurs du Centre Bell au cours de la prochaine saison: le 5 du défenseur Guy Lapointe.

Ainsi en a décidé la direction montréalaise, qui en fera l'annonce officielle ce matin au Centre Bell.

Lapointe a pris sa retraite en 1983-1984, après avoir porté le maillot du Canadien à compter de la saison 1968-1969, jusqu'en 1982.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer