• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Carl Soderberg c. Lars Eller: un troisième trio déterminant 

Carl Soderberg c. Lars Eller: un troisième trio déterminant

Carl Soderberg et Lars Eller... (Photos André Pichette, La Presse)

Agrandir

Carl Soderberg et Lars Eller

Photos André Pichette, La Presse

À chaque match de la série entre le Canadien et les Bruins, Mathias Brunet cible deux joueurs dont le rôle est semblable et analyse en détail leur performance. Pour le sixième match de cette série de deuxième tour, il a observé le travail des centres Carl Soderberg et Lars Eller.

De l'avis de plusieurs, le travail des troisièmes trios joue un rôle central dans cette série entre le Canadien et les Bruins.

Pendant que les trios offensifs de chaque équipe sont étroitement surveillés par les meilleurs éléments défensifs adverses, ce sont les joueurs de soutien qui profitent souvent du fait de jouer contre des défenseurs moins talentueux.

Jusqu'ici, le troisième trio des Bruins, composé de Carl Soderberg, Loui Eriksson et Mark Fraser, a fait la différence.

Fraser a marqué le but gagnant en prolongation lors du quatrième match, et ce trio a produit trois buts samedi à Boston.

Soderberg, 28 ans, avait 5 points en autant de matchs dans cette série avant la rencontre d'hier. Ce centre costaud de 6 pi 3 po et 215 lb s'est longtemps fait attendre, après avoir été obtenu des Blues de St. Louis en retour du jeune gardien Hannu Toivonen il y a 6 ans. Il a choisi de dominer en Suède pendant toutes ces années avant de faire le saut cette saison.

Le réveil de Lars Eller

Lars Eller, 6 pi 2 po et 215 lb, avait été plus discret contre Boston. Après avoir obtenu cinq points en quatre matchs contre Tampa Bay, il en avait seulement trois en cinq rencontres en deuxième ronde, et le trio qu'il forme avec Brian Gionta et Rene Bourque a connu quelques soirées difficiles en défense.

Bref, Eller, 25 ans, avait des choses à se faire pardonner puisque son rival Soderberg avait nettement eu le dessus lors des cinq premiers matchs.

Le Danois, obtenu des Blues lui aussi, n'a pas mis de temps à se faire remarquer puisqu'il a marqué dès la troisième minute de jeu, après que le défenseur Kevan Miller a bêtement perdu la rondelle profondément dans sa zone.

Soderberg n'a pas été en reste. Il a même obtenu une promotion en supériorité numérique hier soir avec Eriksson, à la place de Smith et Marchand, tout en étant utilisé en infériorité numérique également.

Eriksson et lui ont amorcé une longue séquence de contrôle de rondelle en territoire du CH à la fin d'une pénalité à Subban en deuxième période.

En fin de deuxième période, Claude Julien a réuni Patrice Bergeron, Soderberg et Eriksson à cinq contre cinq mais, au terme d'une belle présence en territoire du CH, Nathan Beaulieu a fait une bombe à Max Pacioretty qui a marqué un but crucial.

Outre son but, Eller a fait de l'excellent travail défensivement. Et les gros canons, Thomas Vanek et Pacioretty, ont enfin offert un appui valable aux joueurs de soutien du Canadien.

Avantage Eller hier soir. Voyons maintenant ce que réserve le septième match...

Le match comparatif

Carl Soderberg
Lars Eller
Temps d'utilisation
14:4616:22
Tirs33
Mises en jeu
40%57%
Revirements01
+/--2+1
Points01



À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer