Les Bruins veulent en finir au plus vite

David Krejci (à gauche) a été limité à une mention... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

David Krejci (à gauche) a été limité à une mention d'aide depuis le début de la série face au Canadien. Le centre tchèque des Bruins a dit lundi matin qu'il sentait que son moment s'en venait.

Photo Bernard Brault, La Presse

Les Bruins de Boston ont l'occasion d'en finir avec le Canadien ce soir. Or, si le CH a raté certaines chances de les mettre hors d'état de nuire, les Bruins, eux, ne veulent pas commettre pareille erreur.

«Une équipe est désespérée ce soir - à juste titre - et une autre l'est tout autant parce qu'elle ne veut pas d'un septième match, a résumé l'entraîneur-chef Claude Julien. Il faut qu'on joue notre meilleur match de la série si on veut y mettre fin.»

Aux yeux des Bruins, prolonger le suspense ne pourrait que jouer en faveur du Tricolore.

«Il faut en finir dès qu'on en a l'opportunité, on ne veut pas leur donner aucun semblant de vie», a indiqué David Krejci.

Le centre tchèque a été limité à une mention d'aide depuis le début de la série face au Canadien et a dû se contenter de trois points en 10 matchs depuis que les éliminatoires se sont mises en branle. Il est toujours à la recherche de son premier but.

«Il est frustré, je le connais assez pour savoir ça», a reconnu Julien.

Krejci a dit lundi matin qu'il sentait que son moment s'en venait et que contribuer offensivement est une chose qu'il devait à ses coéquipiers. Quant à savoir s'il est frustré comme l'affirme son entraîneur...

«Je mentirais si je disais le contraire, a admis Krejci. J'essaie de rester positif et de penser à l'équipe. Même si ça va de cette façon pour moi, nous avons une chance d'avancer à la ronde suivante dès ce soir et de tout reprendre à zéro. J'ai travaillé fort sur mon jeu dernièrement et j'espère aider mon équipe ce soir.»

Krejci ne demanderait pas mieux que de marquer ce soir... et inscrire le premier but serait évidemment le comble. Car l'équipe qui a marqué le premier but a remporté tous les matchs de cette série jusqu'ici.

Des matchs moins vicieux?

La façon dont les matchs ont été arbitrés jusqu'ici ressemble à des montagnes russes. Certains matchs n'ont donné lieu à presque aucune infraction, et d'autres ont vu déferler une avalanche de punitions à l'intérieur d'une seule période.

«C'est frustrant parce que lorsqu'on s'attend à ce qu'il n'y ait que deux ou trois punitions, c'est difficile de s'ajuster aux matchs où ils en décernent autant, a indiqué Brad Marchand. Il faut trouver les paramètres à l'intérieur de chaque match et c'est la raison pour laquelle, à mon avis, les matchs se placent après la première période.»

Selon la peste des Bruins, la série n'est peut-être pas aussi physique que ce à quoi il s'attendait.

«Les arbitres tiennent la bride serrée et ne laissent pas grand-chose aller. Ils éteignent les feux rapidement après les coups de sifflet. Je m'attendais peut-être à ce que ce soit un peu plus vicieux mais les officiels s'assurent que ce ne le soit pas.»

Même si Claude Julien a de nouveau chambardé ses trios à l'entraînement ce matin, on ne doit pas s'attendre à une formation différente de celle qu'on a vue lors des deux derniers matchs. Ça veut donc dire que Matt Fraser et Matt Bartkowski seront dans la formation et que Jordan Caron et Andrej Meszaros en seront retranchés.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Beaulieu prendra la place de Murray

    Hockey

    Beaulieu prendra la place de Murray

    Lorsque Michel Therrien a expliqué le rappel de Nathan Beaulieu de son unité de «black aces» à la formation principale, la semaine dernière,... »

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer