ANALYSE

Les joueurs du CH forts entre les oreilles

Dale Weise a marqué le but victorieux en... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Dale Weise a marqué le but victorieux en deuxième période, sur une belle passe de Daniel Brière.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était la grande question, n'est-ce pas? Est-ce que le CH, ce CH souvent si fragile cette saison, allait pouvoir se remettre de sa chute brutale de samedi à Boston, quand cette avance de 3-1 en troisième s'est évaporée comme le fruit d'un mauvais vin laissé trop longtemps sur le comptoir?

La réponse, on l'a eue hier soir.

Pas que ce fut facile, ça non. Même que par grands bouts en troisième, ça commençait un peu à ressembler à ce film que l'on avait vu samedi, avec de gros Bruins menaçants qui fonçaient au filet de Carey Price.

Sauf que cette fois, l'écrasement n'a pas eu lieu.

Est-ce que ce serait trop simple d'avancer qu'hier soir, les gars en bleu, blanc et rouge étaient prêts à payer le proverbial prix? On les a bien vus se jeter devant des tirs en troisième, on les a bien vus couper des passes, démontrer cette espèce de hargne qui avait peut-être fait défaut dans la journée de samedi.

Effort total

Michel Therrien aime souvent dire qu'il a besoin de ses quatre trios, même des joueurs les plus obscurs, et on a compris pourquoi hier soir. Qui est venu mettre sa main sur la flamme de l'espoir que tentaient d'allumer les Bruins? Ce bon vieux Dale Weise, parti fin seul devant Tuukka Rask en deuxième, avant d'enfiler un but poétique de mains agiles dont on ignorait l'existence.

Avec lui, d'autres obscurs, incluant Weaver et Bournival, qui a sans doute offert son meilleur match depuis longtemps. Au hockey, les meilleures équipes sont souvent celles qui peuvent compter sur tout le monde, pas seulement sur les vedettes du premier trio.

Mais le Canadien a aussi besoin de ses vedettes. P.K. Subban? Un autre gros match pour lui, incluant un but d'une rare beauté en fin de première. Thomas Vanek? On ne sait trop s'il vaut vraiment 50 millions de dollars, comme son dernier contrat, mais sa passe sur le but de Plekanec en première valait au moins quelques millions. Au moins.

C'est sans oublier Carey Price, qui a une fois de plus été le Carey Price des grands soirs.

Avec tout ça, il ne faudrait surtout pas croire que les Bruins sont morts. Ils ont été moches, les Bruins, et ils ont raté des chances et puis raté d'autres chances. Ça arrive. C'est sans parler de leur jeu défensif, souvent atroce hier. On peut présumer que ce club-là sera meilleur demain soir, au moment d'amorcer le quatrième match.

Tout de même. Réalisons un moment que ce Canadien, largement négligé en ce deuxième tour, est passé à 10 minutes de mener cette série 3-0. Ce n'est pas rien.

Michel Therrien a souvent vanté la force de caractère de ses gars cette saison, et à force de l'entendre, on a un peu fini par ne pas trop s'attarder là-dessus. Mais peut-être que le pilote du CH a raison.

En tout cas, ses gars sont assez solides pour se remettre de l'effondrement de samedi, et pour saisir une avance de 2-1 dans la série. À force d'entendre qu'ils sont forts entre les deux oreilles, on va finir par y croire.

De toute évidence, les joueurs du Canadien y croient, eux.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Cette fois, le Canadien résiste

    Hockey

    Cette fois, le Canadien résiste

    C'était le match de hockey le plus important à se jouer au Centre Bell depuis le mois d'avril 2011 quand le Canadien avait battu les Bruins de Boston... »

  • Philippe Cantin | P.K. Superstar!

    Philippe Cantin

    P.K. Superstar!

    Il faut remonter jusqu'où dans l'histoire du Canadien pour retrouver un joueur avec cette combinaison unique de talent et de flamboyance? »

  • Un vestiaire des visiteurs bien tranquille

    Hockey

    Un vestiaire des visiteurs bien tranquille

    Oh que c'était tranquille dans le vestiaire des Bruins après cette défaite. Le gardien Tuukka Rask a résumé tout d'un trait, avec sa franchise... »

  • Zdeno Chara c. Andrei Markov: deux défenseurs aux antipodes

    Hockey

    Zdeno Chara c. Andrei Markov: deux défenseurs aux antipodes

    À chaque match de la série entre le Canadien et les Bruins, Mathias Brunet ciblera un joueur par équipe dont le rôle est semblable et analysera en... »

  • Bruins-Canadien, match 3: notre clavardage

    Clavardages

    Bruins-Canadien, match 3: notre clavardage

    Relisez le clavardage avec nos journalistes Marc Antoine Godin et Richard Labbé sur le troisième match de la série Canadien-Bruins. »

publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer