Marc-André Fleury blanchit les Rangers

Marc-André Fleury a signé son septième blanchissage en... (Photo: AP)

Agrandir

Marc-André Fleury a signé son septième blanchissage en carrière en séries éliminatoires pour permettre aux Penguins de créer l'égalité 1-1 dans leur série face aux Rangers.

Photo: AP

Will Graves
Associated Press
Pittsburgh

Marc-André Fleury a effectué 22 arrêts en route vers son septième blanchissage en carrière en séries éliminatoires et les Penguins de Pittsburgh ont égalé les chances dans leur série demi-finale de l'Association Est face aux Rangers de New York, dimanche, en remportant le match no 2 par la marque de 3-0.

Kristopher Letang a récolté un but et deux aides pour les Penguins, tandis que Jussi Jokinen, en avantage numérique, et Evgeni Malkin, dans un filet désert, ont aussi fait bouger les cordages. Malkin a également récolté une aide sur le but de Letang.

Il s'agissait pour Letang d'un 15e but en carrière en éliminatoires et il a égalé le record d'équipe pour le plus de buts par un défenseur en séries, un record qui appartennait jusqu'ici uniquement à Larry Murphy.

Fleury a également signé une 50e victoire en carrière en séries éliminatoires.

«Je crois que tous nos joueurs ont été très bons ce soir, a déclaré l'entraîneur-chef des Penguins Dan Bylsma. C'est une victoire très importante pour nous.»

Fleury a été efficace, mais les Rangers n'ont pas offert leur meilleure performance offensive des séries, eux qui disputaient une quatrième rencontre en six jours. La troupe de l'entraîneur Alain Vigneault n'a même pas menacé en fin de rencontre après avoir remplacé le gardien Henrik Lundqvist par un attaquant supplémentaire.

Les Rangers, qui avaient gagné le premier match 3-2 en prolongation vendredi dernier, ont été 0 en 4 en avantage numérique et ils n'ont pas pu profiter de leurs 29 dernières occasions dans cette situation.

Lundqvist a concédé deux buts sur 34 tirs.

«Est-ce que mon gardien semblait fatigué? Il était au sommet de son art, a dit Vigneault. S'il n'est pas fatigué, personne d'autre ne devrait l'être.»

Le match no 3 de la série aura lieu lundi, à New York.

Les Rangers ont encaissé un huitième revers de suite lors des matchs nos 2 et ils ont perdu leurs 13 dernières parties quand ils mènent dans une série.

Ils ont eu une occasion en or de prendre rapidement les devants dimanche, mais leur jeu de puissance a encore une fois été défaillant.

À trois reprises lors des 10 premières minutes de jeu, les Rangers ont évolué avec un homme en plus. Mais à chaque fois, ils ont plutôt eu les allures d'une équipe qui tentait d'écouler le temps afin de revenir à forces égales.

«Ç'a aurait pu nous donner du rythme, mais nous n'avons pas terminé le travail, a mentionné Vigneault. Je dois trouver les bons joueurs pour que ça fonctionne. Nous allons nous pencher là-dessus cette nuit.»

Lundqvist a semblé être le seul membre des Rangers intéressé à rentrer à New York avec une avance de 2-0. Il a été particulièrement brillant contre le capitaine des Penguins Sidney Crosby.

Le meilleur pointeur de la LNH en saison régulière connaît un passage à vide en séries éliminatoires. Avant le match de dimanche, il n'avait pas marqué lors de ses 12 dernières rencontres éliminatoires, une séquence qui s'étirait sur 327 présences sur la glace et 275 minutes de temps de jeu.

Pour une première fois depuis longtemps, Crosby a été spectaculaire. Le no 87 a été efficace dans toutes les facettes du jeu, mais à chaque fois qu'il a menacé, Lundqvist l'a frustré.

«Ç'a été inspirant pour nous tous de voir Sid jouer de cette manière, a déclaré Letang. Il a été très dangereux sur la glace.»

Letang a finalement brisé la glace à mi-chemin en deuxième période. Chris Kunitz a laissé le disque à Malkin en entrée de zone et le Russe a remis de l'autre côté à Letang. Le défenseur québécois a tenté de rejoindre Kunitz devant le filet, mais la rondelle a finalement dévié sur le défenseur des Rangers Dan Girardi avant de glisser derrière la ligne des buts.

Jokinen et Malkin se sont assurés que les Rangers n'effectueraient pas de remontée. Jokinen a profité d'un retour de lancer avec 3:30 à faire au match et Malkin a offert un bel effort individuel pour compléter la marque avec 54 secondes à écouler.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer