Les Hawks retrouvent le Wild en séries éliminatoires

Le capitaine des Blackhawks, Jonathan Toews (19), félicite... (Agence France-Presse)

Agrandir

Le capitaine des Blackhawks, Jonathan Toews (19), félicite ses coéquipiers après avoir éliminé les Blues de St. Louis au premier tour des séries éliminatoires.

Agence France-Presse

Jay Cohen
Associated Press
CHICAGO

Patrick Sharp croyait que les Blackhawks de Chicago allaient affronter l'Avalanche du Colorado. Puis, il s'est dit qu'ils allaient croiser le fer avec le Wild du Minnesota. Il a de nouveau changé d'idée et cru qu'ils allaient lutter avec l'Avalanche, et ainsi de suite.

Tandis que le Wild et l'Avalanche se livraient un match no 7 endiablé mercredi soir, les Blackhawks s'accrochaient à chaque but marqué.

«C'était cinglé. D'un côté comme de l'autre. Chaque fois qu'un but était marqué, je croyais que nous allions affronter cette équipe, ou encore l'autre, jusqu'à la toute fin», a relaté Sharp.

Au bout du compte, le Wild a célébré le deuxième but du match de Nino Niederreiter qui a propulsé son club vers un gain de 5-4 en prolongation contre l'Avalanche au Colorado, mettant la table pour une reprise de la série éliminatoire de l'an dernier. Le Wild s'est incliné devant les Blackhawks en cinq matchs au premier tour, et les troupiers de l'entraîneur-chef Joel Quenneville ont ensuite soulevé leur deuxième coupe Stanley en quatre saisons.

«C'est une équipe bien différente, a noté Quenneville. Vous devez porter attention à la façon dont ils ont joué vers la fin de la saison afin d'accéder aux séries éliminatoires. Ils ont connu un beau parcours et ont bénéficié de beaucoup de momentum à l'aube de cette série, et ils ont très bien joué (contre l'Avalanche).»

Le Wild est devenu la première équipe de l'histoire de la LNH à marquer quatre buts égalisateurs dans un match no 7 des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, selon STATS. Le Wild a aussi accédé au deuxième tour éliminatoire pour la première fois depuis qu'ils ont atteint la finale de l'Ouest en 2003.

«Nous ne voulons pas prendre l'habitude de concéder le premier but dans un match, mais nous n'avons jamais lâché et avons marqué des buts opportuns», a dit l'attaquant étoile Zach Parise.

Ils disputeront maintenant le match no 1 de la série demi-finale de l'Ouest vendredi soir à Chicago, où les Blackhawks se sont entraînés jeudi sans leur capitaine Jonathan Toews. Quenneville a déclaré que son joueur de centre «était quelque part», mais qu'il participerait à l'affrontement de vendredi.

Le principal enjeu pour le Wild consiste à déterminer l'état de santé du gardien Darcy Kuemper, qui a quitté le match no 7 en milieu de troisième période en raison d'une blessure. Ilya Bryzgalov, qui a entamé les deux premiers matchs de la série contre l'Avalanche, s'est amené en renfort et a effectué un arrêt au cours des dernières 13:15 du match pour sceller l'issue de la série.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer