Bouillon et Weaver en uniforme?

Francis Bouillon n'en sera pas à sa première... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Francis Bouillon n'en sera pas à sa première expérience en séries contre les Bruins et leur échec avant ne lui fait pas peur.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:11552:liste;la boite:2558201:box

Multimédia

Simulateur des séries LNH 2014

Simulateur des séries LNH 2014

Prédisez vos séries de la LNH 2014! Utilisez notre simulateur pour... »

On prévoyait la présence dans la formation de Douglas Murray, et peut-être de Jarred Tinordi, en début de séries éliminatoires en raison du caractère robuste de celles-ci.

Mais Michel Therrien a opté pour une défense moins costaude, plus mobile, contre le Lightning de Tampa Bay.

Le retour de Murray contre les Bruins semblait une évidence, mais il n'est pas dit que celui-ci sera en uniforme lors du premier match jeudi soir.

Selon toute vraisemblance, Therrien fera encore confiance à son duo composé de Francis Bouillon et Mike Weaver, âgés respectivement de 37 et 35 ans, et tous deux mesurant moins de 5 pieds 9 pouces.

«Il y a des petits qui jouent comme des gros et des gros qui jouent comme des petits, a commenté Therrien. Pour continuer à connaître du succès, ils ont juste à continuer de faire ce qu'ils ont fait cette année. Tous deux jouent de façon robuste et c'est pourquoi ils suscitent autant de respect aux quatre coins de la Ligue. Mais je n'ai pas encore confirmé qu'ils jouaient demain (jeudi).»

«J'aime le jeu robuste»

Bouillon n'en sera pas à sa première expérience en séries contre les Bruins. «J'ai tellement été souvent dans le rôle de négligé avec le Canadien contre eux. Les gens parlaient toujours du fait qu'on allait se faire "brasser" et on en sortait avec de grosses victoires.»

Le Québécois a vu neiger et l'échec avant de Boston ne lui fait pas peur. «Ce n'est pas nouveau dans mon cas, j'ai toujours joué contre des gros, que ce soit au niveau junior, dans la Ligue américaine ou la Ligue nationale. J'aime le jeu robuste. J'aime les matchs intenses et l'atmosphère va être incroyable.»

Bouillon convient que Boston est une formation non seulement costaude, mais talentueuse. «Les Bruins relancent très bien l'attaque, ils n'hésitent pas à foncer au filet, ils sont gros à l'attaque et en défense. Mais il ne faut pas se faire prendre à leur jeu. On doit rester disciplinés et concentrés. Il faut garder notre identité et faire comme avec Tampa, être les premiers sur les rondelles. Je ne commencerai pas à changer mon jeu et commencer à frapper tout le monde parce que ce sont les Bruins.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer